EconomieEducation

Webb Fontaine Guinée : le ministre du Commerce satisfait du projet GUCEG

Le ministre du Commerce, de l’Industrie et des PME, a effectué une visite dans les locaux de Webb fontaine, l’entreprise en charge de la gestion du projet GUCEG (Guichet unique du commerce extérieur de Guinée), mardi 7 décembre 2021. Dr Bernard Goumou était parti s’enquérir de l’état d’avancement du projet.

Le ministre et sa suite ont commencé par les locaux du Groupe Webb fontaine et ses installations qui permettront désormais de faciliter les paiements de droits des Douane liés au commerce extérieur du pays. Le Directeur général de l’entreprise, a expliqué de façon détaillée les avancées obtenues dans la réalisation du projet qui est aujourd’hui à 85%, selon lui. Mamoudou Diané a rappelé qu’avant la mise en place de cette plateforme tout se faisait de façon manuelle.

Cependant, grâce à GUCEG a-t-il ajouté, ils ont simplifié, digitalisé et fédéré tous les acteurs du commerce extérieur.
« A date, nous avons simplifié, sécurisé et amélioré le climat des affaires en Guinée. Cette plateforme a permis à la Guinée de bénéficier des avantages concurrentiels vis-à-vis des pays de la sous-région. En exemple, le GUCEG est souvent cité dans les rapports des partenaires techniques et financiers comme une référence, tels que le FMI et la Banque mondiale », a martelé le DG.

A LIRE =>  Brutus Doumbouya et sa méthode de la douche écossaise !

M. Diané indique que depuis le lancement de cette plateforme en 2019, plusieurs dispositifs ont été déployés. Cela aurait permis l’interconnexion en temps réel à partir de la plateforme, des services de la Douane, de la Banque centrale et de toutes les banques commerciales, du Port Autonome de Conakry, du ministère du commerce et celui de la santé…

L’interconnexion de ces services permet aux clients de payer les droits de taxes douanières et obtenir en ligne, leurs quittances.

En matière de transport et de rapatriement des devises, le Directeur général de GUCEG a dit ceci: « Nous sommes techniquement prêts pour la gestion des transferts. Le démarrage était prévu la semaine passée mais le gouverneur de la Banque centrale après un échange, a jugé nécessaire en commun accord avec nous d’attendre jusqu’au mois de février. Cela pour régler toutes les incompréhensions liées. C’est ce qui parfois nous empêche d’avancer, même si nous sommes prêts techniquement. »

Il a enfin souligné que la durée du dédouanement a été considérablement réduite grâce à la plateforme passant de deux, voire trois semaines en moins de 48 heures.

Le chef du département du Commerce n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction, suite à cette visite: « Je ne cesserai de vous encourager et taper les portes pour que l’État y mette les moyens. J’ai vu les statistiques, je sais que tout n’est pas parfait mais vous allez améliorer », a expirmé Dr Bernard Goumou.

A LIRE =>  Nouvel an 2022: les vœux de Chérif Mohamed Abdallah Haïdara président du GOHA
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »