orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

L'entrée de la ville de Labé barricadée par des jeunes
L'entrée de la ville de Labé barricadée par des jeunes

Labé : Politiques et acteurs de la société civile réagissent à la militarisation de la ville le jour de l’investiture d’Alpha Condé

Mardi, Alpha Condé a prêté serment pour la troisième fois de sa vie et après  une controverse sans pareil ponctuée de blessés et de morts du côté de l’opposition suite à une brutale répression qui dure depuis  des mois parfois des années.

En cette occasion solennelle, la ville de Labé désormais très habituée aux turbulences socio-politiques s’est vue  littéralement noyée sous les forces de l’ordre qui ont pris toutes les grandes intersections de la commune.

Ce bruit de bottes inattendu n’a pas manqué de faire réagir les politiques et les acteurs de la société civile notamment Mamadou Bobo ‘’prof’’ Bah, secrétaire fédérale des jeunes de l’UFR/Labé

« J’étais étonné de voir ce dispositif militaire dans la ville de Labé et les gens avaient raiment peur, même le marché n’était pas ouvert, la circulation était morte, je ne vois pas la nécessité de militariser la ville parce qu’elle était calme… »

Ciré Baldé, acteur de la société civile est encore plus remonté :

« ….Si c’est pour l’investiture, elle était programmée à Conakry pas à Labé et donc aucune manifestation n’était prévue ici à Labé, c’est une manière d’intimider le citoyens et de s’attaquer aux droits de l’homme… »

Younoussa Badé, secrétaire fédéral des jeunes UFDG y est aussi allé de son mot rappelant que Labé autrefois havre de paix a été perverti :

A LIRE =>  Rien ne dit qu’un nouveau Rawlings surgira bientôt des brumes pour nous consoler de celui qui vient de nous quitter tant l’ambiance est morose

« Ça montre combien de fois, il y a crise sociopolitique, il n’y a plus de confiance entre dirigeants et citoyens, le pouvoir actuel est en train de s’imposer par la force… »

Dans la journée d’hier pour accéder à des lieux comme le stade régional, il fallait montrer pattes blanches.

Ousmane K. Tounkara

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »