Dernière ligne droite de la campagne des partis politiques en lice pour les élections législatives prévues le 28 septembre 2013. Depuis la publication du très sérieux journal satirique le Canard enchaîné sur un coup d’Etat en préparation, le gouvernement multiplie des mesures de sécurité sur toute l’étendue du territoire national.

De nombreux citoyens qui se confiés à notre rédaction dénonce des abus de service de sécurité déployés dans les quartiers réputés fief de l’opposant Cellou Dalein Diallo. La nuit dernière, plusieurs maisons ont eu la visite surprise des militaires  qui étaient venus fouiller. Selon des sources sécuritaires, la famille du cousin du militant des droits de l’homme en exil dans la capitale sénégalaise a de nouveau été inquiétée. Il faut dire que son neveu Amadou Diallo, est toujours pointé du doigt par les autorités. Il est parmi les principaux accusés de la présumée attaque contre le Chef de l’Etat du 19 juillet 2011.

A Bambéto, de nombreux témoins affirment que le domicile d’un cadre de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) principal parti de l’opposition a été attaqué le mardi 17 septembre 2013. Des militants ultra-radicaux de l’UFDG interpellent leur parti pour dénoncer les dérives autoritaires du régime du Président Alpha Condé. “L’UFDG doit non seulement œuvrer pour la transparence des élections mais elle doit aussi s’investir pour la sécurité de ses militants”, estime Ammar Bangoura, partisan de Cellou Dalein Diallo qui a été récemment blessé dans une attaque policière.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com
00224 666 38 59 08

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here