Alpha Conde donne 200 millions gnf a des handicapes après une manifestation devant la présidence

Top de nos lecteurs

Et si les guinéens sont favorables à une loi sur la castration des violeurs?

C'est depuis plusieurs années secret de polichinelle, le viol prend des proportions alarmantes en république de Guinée, au point où la récurrence  des cas...

Manifestation du 8 juillet: “c’est une occasion de mettre Alpha Condé hors d’état de nuire”, selon le GOHA

DECLARATION  Conformément à la décision du FNDC d’organiser une marche de protestation le 08 juillet sur l’ensemble du territoire national, contre la soi-disante nouvelle constitution,...

Labé : un accord tiré par les cheveux entre fondateurs d’écoles privées et enseignants du SEBGUI

Comme promis par le préfet Safioulahi Bah aux élèves qui lui ont rendu visite mercredi, fondateurs d'écoles privées et enseignants en grogne du SEPGUI...

Un garçon meurt victime électrocution sur un manguier

Quelques minutes avant le crépuscule  de ce mercredi à Ndiolou,secteur du quartier Pounthioun, un garçon d'entre quatorze et quinze an d'âge  est mort électrocution...
Kindy Draméhttp://aminata.com
Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée.Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL http://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

Les personnes handicapées de la ville de Conakry ont manifesté hier mardi 17 septembre 2013 devant la présidence de la république pour réclamer leurs droits, a-t-assisté.

Les manifestants d’environ 300 avaient des banderoles sur lesquelles étaient écrits des slogans tels que ‘’respectez les droits des personnes handicapées’’, ‘’nous sommes prêts à défendre nos droits’’.Interrogé sur les raisons de cette manifestation, Kamano Tamba Mory porte parole du comité  national pour la défense des droits des personnes handicapées explique : «  Ce comité a été mis en place pour évaluer la situation des personnes handicapées et d’essayer d’envisager des solutions. C’est dans ce cadre que nous avons initié cette marche pour venir rencontrer le président Alpha Condé. Aujourd’hui lorsque vous sillonnez les principaux artères de la ville de Conakry, vous trouverez qu’il y’a des personnes handicapées qui vivent comme des bêtes sauvages. Ils n’ont pas d’abris. Ils passent la nuit à la belle étoile. Certains se couchent dans des vieux congélateurs, dans des cartons. Cela est indigne de la population guinéenne »

A LIRE =>  Couvre-feu en Guinée : des bavures des forces de l'ordre signalées dans les périphéries de Conakry

Poursuivant il a dénoncé le comportement  du ministère des affaires sociales, de la promotion féminine et de l’enfance qui à l’entendre parler n’est pas un organe qui fait face aux personnes démunies.

Pour lui, il faut une personne handicapée qui connait les maux dont souffrent les siens à la tête de ce ministère. « Ceux qui gèrent actuellement ce ministère n’ont aucune considération pour nous. Même pour nous recevoir, ils n’ont pas accepté. Et par le passé nous avions eu des promesses de la part du gouverneur de la ville de Conakry et de la primature. A chaque fois on promet de nous aider à rencontrer le président de la république. Aujourd’hui on a décidé de le rencontrer », a-t-il ajouté.

A signaler que les manifestants ont marché de la banque centrale de la république de Guinée(BCRG) à la nouvelle résidence du présidentielle située à quelques mètres du conseil national de la communication(CNC). Là ils ont été stoppés par les agents de la garde présidentielle.
Après plusieurs heures de négociations menées par Sékou Resko Camara gouverneur de Conakry, le général Ibrahima Baldé  du haut commandement de la gendarmerie et d’autres cadres de la présidence, les manifestants  ont pu rencontrer le chef de l’Etat.
« Le président de la République nous reçu. Il nous a dit de travailler ensemble avec la primature pour mettre en place une commission qui examinera nos revendications. Nous n’étions pas venus chercher de l’argent mais il nous a offert 200 millions de francs guinéens(GNF). Chacun a eu 500 et quelques mille. Nous n’allons pas baisser les bras. On va continuer jusqu’à obtenir satisfaction », nous a confié le porte parole des manifestants.
Les journalistes présents sur les lieux ont été molestés et empêchés par la garde présidentielle d’assister à la rencontre entre le chef de l’Etat et les manifestants.
Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com
+224 622 30 49 42
A LIRE =>  Présidence de la République : Moussa Cissé avait-il besoin de faire un mea-culpa ? [Par Moussa Traoré]
- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

Et si les guinéens sont favorables à une loi sur la castration des violeurs?

C'est depuis plusieurs années secret de polichinelle, le viol prend des proportions alarmantes en république de Guinée, au point où la récurrence  des cas...

Manifestation du 8 juillet: “c’est une occasion de mettre Alpha Condé hors d’état de nuire”, selon le GOHA

DECLARATION  Conformément à la décision du FNDC d’organiser une marche de protestation le 08 juillet sur l’ensemble du territoire national, contre la soi-disante nouvelle constitution,...

Labé : un accord tiré par les cheveux entre fondateurs d’écoles privées et enseignants du SEBGUI

Comme promis par le préfet Safioulahi Bah aux élèves qui lui ont rendu visite mercredi, fondateurs d'écoles privées et enseignants en grogne du SEPGUI...

Un garçon meurt victime électrocution sur un manguier

Quelques minutes avant le crépuscule  de ce mercredi à Ndiolou,secteur du quartier Pounthioun, un garçon d'entre quatorze et quinze an d'âge  est mort électrocution...

Labé : les élèves prennent la rue et s’adressent au préfet

Les élèves des écoles privées de Labé appuyés par  le collectif des élèves de la ville ont battu le pavé. Ce mercredi pour exprimer...
0 Shares
x