violentes manifestations à Conakry
violentes manifestations à Conakry

Comme on le redoutait, les violences ont repris tôt ce lundi 12 février 2018 sur l’autoroute Le Prince notamment sur l’axe Bambeto-Koloma-Cosa.

Sur cet axe, les jeunes règnent en maître. Ils brûlent de pneus et empêchent tout engin à quatre roues d’y circuler.

S’agit-il de violences poste-électorales ou des élèves qui manifestent leur mécontentement suite à la grève déclenchée par le syndicat libre des enseignants, chercheurs de Guinée(SLECG)?

Selon une consœur basée dans la commune de Matoto, des élèves qui ont constaté l’absence de leurs enseignants dans les salles de classe sont sortis manifester au niveau de la Tannerie non de la mairie.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

PARTAGER