Tueries des jeunes sur l'Axe Hamdallaye-Bambeto-Kagbelen
Tueries des jeunes sur l'Axe Hamdallaye-Bambeto-Kagbelen

Les femmes de l’opposition républicaine multiplient les manifestations pour dénoncer les tueries de 103 jeunes opposants à Conakry depuis 2011 sans aucune justice. Dans la soirée du mardi 27 novembre 2018, ces opposantes ont assiégé le quartier Lambangny où réside le premier ministre Guinéen Kassory Fofana.

Pendant plusieurs minutes, ces femmes munies de pancartes et de banderoles sur lesquelles on pouvait lire « Kassory zéro », « Alpha assassin », « Justice pour les victimes », « Alpha arrête de tuer nos  enfants », « les PA ne sont pas la solution » ont attiré l’attention des citoyens de la localité et les passants.

Dans son discours de circonstances, Madame Bah Hadja Maimouna Diallo présidente des femmes de l’opposition républicaine a promis la poursuite des manifestations jusqu’à ce que justice soit rendue pour les victimes.

La veille, ces opposantes ont rencontré le grand imam de Conakry et l’archevêque à qui elles ont remis un mémorandum et des photos de quelques victimes.

Ces leaders religieux, très touchés par le message des femmes, ont promis de s’investir davantage pour amener les uns et les autres à la raison.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942