A LA UNEJustice et Droit

TPI de Dixinn: Toumba Diakité doit encore attendre jusqu’au 21 février 

Aboubacar Sidiki Diakité alias Toumba, devra encore patienter en prison pour quelques jours, avant d’obtenir sa liberté provisoire. Prévue dans l’après-midi de ce vendredi, 18 février 2022, la mise en liberté provisoire de l’ancien aide de camp de Moussa Dadis Camara n’a finalement pas abouti.

Paul Yomba Kourouma, avocat de Toumba Diakité

Cette décision de madame le juge,  selon son avocat Paul Yomba Kourouma, s’explique par des raisons ‘’matérielles indépendantes’’. 

Et donc, prorogé pour le lundi, 21 février à 10 heures au Tribunal de Première Instance (TPI) de Dixinn. Pourtant mis en délibéré pour ordonnance et être rendu cet après-midi, ce dossier a malheureusement été renvoyé. Un  renvoi indépendant de la volonté du juge lui-même selon des explications de son avocat défenseur, répondant aux questions des journalistes.

 «Apparemment, la décision est déjà entièrement rédigée. Il y a des problèmes techniques qu’il faut réparer avant cette date. Dans tous les cas, nous espérons fermement parce que les motifs de notre requête sont imparables. Il n’est pas à contester qu’à ce jour que le mandat de dépôt de Toumba n’a pas été renouvelé. Il n’est pas aussi contesté que son état de santé qui lui cause assez de déboires a été pris en charge. Il n’est pas également contesté que ses co inculpés sont dehors, qu’ils accomplissent leurs devoirs quotidiens et que leur mise en liberté n’est pas une entrave à la manifestation de la vérité qu’il subit une détention arbitraire, une ségrégation, une marginalisation, voir même un oubli qui a abouti à l’oubli de renouvellement de son mandat. Toutes ces questions soulevées et soumises à la censure de madame le juge, mérite une réponse positive », a confié Me Paul Yomba Kourouma.

A LIRE =>  Labé Audiences criminelles : Un homme se voit condamné à 8 ans de réclusion criminelle assortie  d’amende

L’avocat estime que l’espoir est permis cette fois-ci quant à la libération prochaine de l’homme, surtout avec la nouvelle présidente qui a désormais les destinées de cette juridiction à cause de son franc parler, son talent, ses dons et à ses possibilités à faire face à un tel devoir.

Pour rappel, Toumba Diakité séjourne à la maison centrale de Conakry depuis quelques années.

 Prince Koundouno

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »