A LA UNEPolitique

Coopération : le nouveau ministre, Amadou Thierno Diallo affiche ses ambitions

Nommé ministre guinéen en charge de la coopération et de l’intégration africaine le 20 mars dernier, Amadou Thierno Diallo a pris fonction ce mercredi 24 mars 2021 à Conakry en présence du ministre secrétaire général du gouvernement, Lansana Komara.

Prenant la parole, Docteur Mohamed Hady Barry secrétaire général dudit ministère a remercié le Président de la République  pour avoir pris le temps qu’il fallait pour leur trouver un cadre de confiance pétri de compétences, connu et reconnu par les plus grandes institutions continentales et internationales de financement de grands projets de développement.

« Les cadres du ministère de la coopération et de l’intégration africaine avaient commencé à s’impatienter, voir à s’inquiéter, après que ce Ministère soit resté jour pour jour vacant depuis le départ de  notre sœur, Dr Djènè Keita ; il y a de cela 8 mois. Mais aujourd’hui, nous avons compris et nous sommes satisfaits, car d’après l’adage de nos aïeux, « peu importe le temps mis par celui qui est allé à la recherche de l’eau du moment où il a fini par trouver et apporter de l’eau propre à la maison ». Donc, Monsieur le Ministre d’Etat, Secrétaire Général à la Présidence de la République, nous vous prions de transmettre au président de la République, notre profonde satisfaction et nos sincères remerciements pour ce choix judicieux qui cadre parfaitement avec sa nouvelle vision et à sa nouvelle stratégie « de gouverner autrement » notre pays« , a indiqué Docteur Mohamed Hady Barry.

De son côté, Amadou Thierno Diallo, Ministre de la Coopération et de l’Intégration Africaine a dit qu’il s’agira de voir quelle stratégie mettre en place ou renforcer afin que non seulement les attentes du Gouvernement mais surtout celles des partenaires se réalisent.

A LIRE =>  Ils ont dit

Selon lui, la volonté politique du Chef de l’Etat, du Premier Ministre et du Gouvernement n’est plus à démontrer.

« En effet, à plusieurs reprises, le Président Alpha CONDE, a rappelé les grandes lignes des chantiers de son mandat de la Quatrième République avec pour leitmotiv central « Gouverner Autrement ». Il s’agira de l’instauration d’une gouvernance tournée vers les aspirations du Peuple à travers la mise en place d’une politique de développement axée sur la lutte contre la pauvreté. Cette aspiration passe forcément par une excellente stratégie de mobilisation des ressources tant intérieure qu’extérieure. Dans ces conditions, vous comprenez, Mesdames et Messieurs, que le succès du Ministère, dans sa mission régalienne de mobilisation des ressources extérieures, est tributaire de l’engagement et de la coopération de tous les acteurs à divers niveaux : Gouvernement, Secteur Privé, Société Civile, Partenaires Techniques et Financiers. À tous, je lance un vibrant appel pour que nous comprenions ensemble où se situe l’intérêt du pays et que nous harmonisions nos méthodes et nos approches. En tout état de cause, je voudrais assurer les uns et les autres que je voudrais être un manager qui a la juste mesure de la vision, des objectifs, des défis et des moyens disponibles pour rechercher, à tout moment, avec son équipe, les solutions aux problèmes qui se posent à eux« , a-t-il entamé.

Pour cet ancien fonctionnaire de la Banque africaine de développement et la Banque islamique de développement, cela implique évidemment un sens de responsabilité et de conscience professionnelle de la part de ses collaborateurs.

A LIRE =>  Le report de la rencontre avec les structures syndicales et les banques…

« Je sais que je pourrais compter sur vous, chers collaborateurs. Je voudrais donc rassurer, tout un chacun, de ma disponibilité à écouter tout le monde et à trouver les solutions dans le cadre d’une gouvernance concertée. Mon action s’inscrira dans la continuité de ce qui a déjà été entrepris                                pour développer de nouveaux partenariats tout en améliorant la performance du Département. En ce qui concerne les travailleurs de ce Ministère, je voudrais les rassurer et faire mien l’adage suivant « quand on veut aller vite, on va tout seul. Mais, quand on veut aller loin, on va ensemble. » Moi, j’ai envie d’aller loin et bien. Chacun de vous a un potentiel qu’il s’agira de faire prospérer pour l’image de marque de la maison. En ce qui concerne nos différents partenaires, je voudrais les assurer de ma franche collaboration et leur dire que c’est du renforcement des partenariats, du dialogue et de l’harmonisation de nos interventions que naitront nos succès et nos performances« , a-t-il poursuivi.

Avant de terminer, il a réitéré son engagement pour le triomphe des idéaux de paix, de progrès social et économique dont le président de la République et le premier ministre sont porteurs.

Mamadou Barry

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks