A LA UNEPolitique

Sommet extraordinaire de la CEDEAO: les membres du Gouvernements guineen, négativement impactés par les sanctions

À New-York aux États-Unis, les dirigeants des Chefs d’Etat Africains se sont réunis le 22 septembre 2022 au titre du sommet extraordinaire, où de fortes décisions ont été prise contre la Guinée et le Mali. Sur le cas guinéen, les membres du Gouvernement n’ont pas échappé à ces sanctions, en voyant leurs avoirs financiers gelés, en plus de l’interdiction de voyager à l’étranger.

Après des réflexions faites sur le contenu du du rapport présenté par le médiateur de la Cedeao, cette conférence a décidé d’imposer à la Guinée des sanctions graduelles au niveau diplomatique, économique et financière.

Ces sanctions s’articulent autour du gel des avoirs financiers, l’interdiction de voyager à l’encontre de plusieurs personnalités du CNRD, des membres du gouvernement et du bureau du CNT. Sur cette liste ci-dessous, des membres du gouvernement de la transition touchés par les sanctions de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest CEDEAO

Sâa Robert Koundouno

A LIRE =>  Labé/Coup d'essai et coup de maître pour "vacances slam"
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »