A LA UNENouvelles des Regions

Siguiri: une révolte populaire contre le maire de Kintinia fait un mort, des dégâts matériels,17 blessés dont des journalistes 

C’est dans les environs de 11 heures que les jeunes de la sous-préfecture de Kintinia, préfecture de Siguiri en haute Guinée se sont révoltés contre le maire de la commune rurale,  Balla. Les manifestants exigent le départ du maire de la commune rurale. « Nous sommes dans la rue jusqu’à nouvel ordre, Balla ne mettra plus son pied laba maintenant c’est fini, Mamady Doumbouya ne peut pas gérer la Guinée.Nous voulons simplement la mise en place d’une autre équipe à la tête de la commune. Depuis l’arrivée de cette équipe à la tête de la commune,la sous-préfecture n’a pas eu de progrès>>, disent-ils.

Munis de coupe-coupes,les manifestants ont mis à plat mairie avant d’attaquer le domicile privé du maire. Dans cette attaque, 6 véhicules endommagés 4 motos calcinés parmi lesquelles une moto des journalistes, deux téléphones et un reporter de aminata.com blessé.C’est à travers des jets de pierres que plusieurs personnes ont été blessées.

Informé de la situation, le préfet de Siguiri dit n’avoir pas reçu de l’ordre de son hiérarchie :<<j’ai informé mes chefs mais ils ne l’ont rien dit,je pouvais rien faire, j’ai informé le ministre Mory Conde,le gouverneur de Kankan donc même la CMIS qui est là n’a pas moins de déplacement j’ai informé mais très malheureusement rien n’a été fait donc j’ai fait mon mieux>>, a expliqué le préfet.

A LIRE =>  Économie : déclaration du GOHA à l'occasion de son 19ème Anniversaire 

Le maire victime de cette révolte populaire Balla Camara s’est expliqué en ces termes :<<l’autorité m’a déçu, j’ai informé avant l’acte mais très malheureusement, elle n’a rien fait, le comportement des autorités guinéennes font honte>>, a-t-il expliqué.

Présentement,la situation reste tendue entre les forces de l’ordre et les manifestants malgré le déploiement de plusieurs dispositifs sur le terrain mais jusque-là la tension y existe.

Moussa gberedou Condé correspondant régional

 (+224) 625 380 652

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »