Adama Magassouba, président de Mandén taxi moto Siguiri
Adama Magassouba, président de Mandén taxi moto Siguiri

La préfecture de Siguiri avait connu une forte paralysie des activités due aux différents accrochages entre les taxi-maîtres et les responsables de l’ancien bureau dirigé par Abdoulaye Diallo le secrétaire général pour la mise en place immédiate d’un autre bureau de taxi-moto il y’a de ce la 4 mois.

Cette situation avait farouchement rougi les yeux des autorités préfectorales et communales de Siguiri. Mais finalement elles ont réussi  à trouver une solution aux problèmes.

Actuellement il y’a trois bureaux de taxi motos à Siguiri à savoir : Taxi moto Siguiri (l’ancien bureau), Entreprise Camarala Taxi moto (nouveau) et Mandén taxi moto. Parmi ces bureaux actuellement le Mandén commence à prendre une force vive sur le terrain.

Mandén taxi moto a accordé une interview au correspondant régional d’aminata.com en Haute Guinée.

 

Aminata.com: Présentez vous à nos lecteurs

Je m’appelle Adama Magassouba, le président de Mandén taxi moto Siguiri.

Monsieur, dites nous , au moment où les manifestations se tenaient à Siguiri pour l’ouverture d’un autre bureau, à l’époque votre nom n’était pas cité, c’était Camarala Taxi moto et l’ancien bureau, mais finalement on retrouve le nom de votre bureau et vous avez pris le terrain comment cela a pu se faire?

Effectivement Monsieur le journaliste vous avez raison, notre nom ne figurait pas, c’est à la dernière minute nous l’avons décidé et avec la baraka et les bénédictions de nos parents après plusieurs négociations, on a réussi à ouvrir le bureau et aujourd’hui ça va.

D’accord,tout le monde le sait bien,  aujourd’hui il y’a plus de trois bureaux de taxi motos à Siguiri, chaque bureau a ses qualités et ses défauts, vous quelles sont vos qualités qui vous différencient des autres bureaux ?

« Nous , nos qualités, c’est que nous sommes tous des syndicats, nous savons défendre les transporteurs , on se base sur la sensibilisation que sur la force.

Aujourd’hui vous avez eu un nombre important de taxi, plus de 1700, durant juste 25 jours, vous vous avez accepté quoi que les autres n’ont pas accepté qui fait votre force?

Bon, nous , on aime défendre les Taxi maîtres, on les dorlote, on les sensibilise.

 

un autre responsable

Monsieur qui êtes vous?

Je m’appelle Djoma Mady Keita le vice président de Mandén taxi moto Siguiri.

Monsieur Keita, est ce que vous avez des projets à réaliser dans le futur ?

Oui bien-sûr, déjà on a commandé une ambulance uniquement pour le transport des blessés et en cas de décès on transporte le corps jusqu’à chez lui. Encore, nous avons un projet de construction d’une clinique et notre propre siège.

nous comptons implanter des antennes dans toutes préfectures de la Haute Guinée. Nous ferons des écoles et faire des forages. Il faut qu’il ait nos traces à Siguiri, on veut du développement à Siguiri.

Monsieur Keita quels sont vos derniers mots à l’endroit des taxis-maîtres, des clients et toute la Guinée en générale ?

D’abord je remercie les autorités préfectorales et communales de Siguiri d’avoir fourni des efforts pour la mise en place des trois bureaux de taxi motos à Siguiri, en plus mes remerciements  vont à l’endroit du président de la république le professeur Alpha Condé pour ses efforts depuis son arrivé à la tête du pouvoir.

je dirais aux taxis maîtres de respecter les clients, d’avoir le coeur froid et respecter tout le monde.

quand il y’a un problème sur le terrain, il ne faudrait pas qu’ils pensent faire de l’auto défense, non nous sommes là pour ça, on a donné le numéro vert à tout le monde.

Nous lançons un appel solennel à l’endroit de route personne de volonté, à tous les bailleurs de nous faire face.

En tout cas nous comptons sur tout le monde.

Entretien réalisé par Mohamed Djiliéngbè Keita depuis Siguiri pour Aminata.com

 

 

PARTAGER