Rate this post

La compagnie  Rusal en  2013 a reduit la production de l’aluminium de 8%  par rapport aux indicateurs de 2012 , jusqu’a 3,857  мillions de тоnnes, comme l’indique le communiqué de presse de ladite compagnie.

«Partant des informations à disposition actuellement, à l’exception des circonstances non prévues, en  2014 l’on s’attend à la réduction du volume de production de  Rusal jusqu’a 3,5 мillions de tonnes dans le cadre du programme de réduction des capacités inéfficaces lancé  en septembre 2013″, precise le communiqué.

Le volume de production de l’alumine en 2013  était de  7,3 мillions de tonnes, ce qui est  en dessous de 2% par rapport aux indicateurs de  2012. L’extraction de la bauxite a chuté de 4%, jusqu’a  11,9 мillions de tonnes en 2013 .

La réduction du volume de production des métaux à la période indiquée  fait suite à l’arrêt de la plupart des usines productrices d’aluminium, situées dans la partie Européènne de la Russie, de même pour l’usine ALSCON (Nigéria).

La décision de la conservation de la production a été prise dans le cadre du programme de réduction des usines inéfficaces, adopté au troisième trimestre 2012 après avoir reçu l’accord du Conseil d’Administration de la compagnie. En septembre 2013, сe programme à été révu à la hausse en tenant compte des conditions défavorables sur le marché international.

Faisant les commentaires  des résultats de l’année, le PDG de Rusal, Оleg Deripaska a précisé: «En 2013 la question  fondamentale était la discipline de la production  dans le secteur de l’aluminium. Rusal a été l’une des premières à réaliser le programme d’optimisation des capacités de production, dont les résultats ont permis de reduire la production de l’aluminium de 316 mille  тonnes, ou de 8%, comparativement  à 2012.

En 2014 la compagnie va poursuivre la réduction du volume de production  dans les usines qui sont économiquement non-rentables, de  même soutenir la tendance existante sur le marché. L’effet  de réalisation du programme de réduction  des producteurs mondiaux, sur fond d’augmentation de la démande du métal a  fait que déjà   en fin  2013 , le marché global à l’exception de la Chine était déficitaire. Cette tendance se renforcera pendant l’année en cours.»

Aminata.Com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here