orange guinee guicopres uba guinee votre

Élection en Guinée : NDI présente le rapport au respect du code de bonne conduite

La Commission de Suivi du Code de Bonne Conduite des Partis Politiques en Guinée à travers NDI, a fait une déclaration de l’évaluation du processus électoral  par rapport au respect  ce code de bonne conduite des partis dans en Guinée. C’était à l’occasion d’une conférence de presse qu’elle a animée ce lundi 04 mars 2018 à Conakry.

Dans cette déclaration qu’elle a rendue publique devant les hommes de medias, Mamadou Fofana  porte parole de cette commission de suivi  du code de bonne conduite des partis politique en  Guinée , a fait savoir que l’actualité  politique du pays étant marquée par la fin de la proclamation des résultats des élections communale du 4 février 2018, il est du devoir  de la commission , en tant qu’organe de veille, et conformément aux textes qui la régissent , de se prononcer sur le processus électoral ayant abouti à l’organisation et à la proclamation des résultats définitifs du scrutin des élections communales.

Selon lui, malgré certaines avancées, la CSCBC a relevé quelques manquements qui sont entre autres : la violence postélectorales ayant fait des victimes innocentes et occasionné des dégâts matériels importants ; l’insuffisance de sensibilisation des militants sur l’éducation civique et portée des élections communales ; la fixation unilatérale de la caution par le président de la CENI contrairement à ce qui a été décidé par la commission financière ; le manque de débats publics sur les projets de société des candidats, la mauvaise distribution et de gestion des cartes d’électeurs, empêchant certains citoyens de voter ;l’utilisation abusive des votes par procuration à travers un laisser-aller dans sa délivrance et non –respect de certaines décisions de dernières minutes de la CENI portant limitation du vote par procuration et par dérogation ; l’implication active de certains agents de l’unité de sécurisation des élections dans les opérations de vote, qui sont parfois remarqués à l’intérieur de certains bureau de vote ;l’utilisation des moyens de l’Etat par certains agents de l’administration publique dans la campagne électorale ;le non respect des délais légaux de proclamation des résultats ; l’insuffisance du nombre de magistrats pour présider  les CACV, pour ne citer que ceux-là.

Apres avoir, dénoncer ces tares de comportement qui planent le doute dans le processus des élections communales du 4 février  dernier, le porte-parole de la commission  M. Fofana, a fait des recommandations  aux  acteurs impliqués dans le processus électoral.

Aux partis politiques : promouvoir et vulgariser le code de bonne conduite auprès des militants et sympathisants ; lutter contre l’ethnocentrisme et la haine ; promouvoir l’unité nationale et l’esprit républicain conformément au code de bonne conduite des partis politiques ; respecter leur engagement vis-vis du code de bonne conduite dont-ils sont signatures…

Au gouvernement/Administration :

Observer la neutralité dans toutes les étapes du processus électoral ; prévenir l’immixtion des agents de sécurisations dans les opérations électorales ; s’abstenir d’utiliser les moyens de l’Etat à des fins de campagne électorale ; veiller au respect de la loi ; instruire les tribunaux à traiter et impartialité des contentieux électoraux.

Assemblée nationale : de réviser le cadre juridique des élections en fonction des leçons tirées de l’organisation de ces élections communales

CENI : réviser le fichier électoral avant les élections législatives ; mettre à disposition à temps le matériel électoral ; veiller à l’avenir à la bonne formation des membres des BV et des CACV ; mettre à jour le site internet de la ceni ; publier les résultats dans les délais légaux ; accompagner le processus de reformes du code électoral ; faciliter et sécuriser la remontée des pv des bv vers les cacv.

Zézé Enèma Guilavogui pour aminata.com

Tél : (+224) 622 34 45 42

Zezeguilavogui661@gmail.com

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »