Fraichement de retour au bercail dimanche 23 septembre 2018, le président du Pati des Démocrates pour l’Espoir, Dr Ousmane Kaba a indiqué à la presse l’inquiétude des guinéens à l’étranger sur la concession du Port Autonome de Conakry et la crise de la cour constitutionnelle  guinéenne.

« On a beaucoup de guinéens qui ont des attentes à l’étranger donc il y a eu des mobilisations moi-même j’ai été surpris de l’ampleur de la mobilisation. Je pense que les guinéens s’interrogent sur ce qui va devenir la Guinée en 2020. Tous les guinéens sont soucieux aux Etats-Unis qu’en Europe et au Maroc », a-t-il indiqué.

Il a poursuivi son intervention en disant que l’actualité guinéenne rattrape toujours, vu tout ce qui se passe en Guinée, notamment le problème de la concession du port autonome de Conakry, ça fait beaucoup de polémiques et surtout la prétendue de M. Kelefa Sall, ça fait que les guinéens s’interrogent beaucoup à l’étranger.

« Les guinéens sont très inquiets car il y a les réalités sur le terrain qui rattrapent. Les ponts qui sont coupés, la dégradation des routes, les révoltes dans différentes villes de la Guinée.  A travers la nouvelle technologie, l’information file vite. Donc les guinéens qui sont partout dans le monde suivent l’actualité tous les jours », a ajouté le président du PADES.

Sur la crise de la cour constitutionnelle, il a souligné que le PADES a déjà fait un communiqué où il a désapprouvé ce qui arrive à cette institution. « Nous considérons que c’est un acte très dangereux qui déstabilise la constitution guinéenne », a-t-il conclu.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

PARTAGER