Rate this post

La cérémonie de fin des formations à la gestion des ressources humaines des personnels du ministère de la sécurité de la protection civile, a eu lieu ce vendredi 15 septembre 2017, à Conakry en présence des responsables du département, des participants et des formateurs.

Ce programme d’appui à la reforme du secteur de sécurité est financé par l’union européenne (10eme Fond Européen de Développement).

 

Dans son intervention, le chef de mission Jean Dangleterre de l’assistance technique au programme d’appui à la reforme du secteur de la sécurité (PARSS), a dit: « Le choix de la Guinée est une place importante, c’est une mission d’appui qui est planifiée sur quatre ans. On a plusieurs volets extrêmement important et l’un des volets pour nous prioritaire c’est la mise en place d’une gestion rénovée des ressources humaines. Il y a deux ans de cela on préparait les textes pour mettre en place l’outil de dispositif de gestion. On va attaquer dans quelques semaines l’opérationnalisation de la DRH du MSPC et la mise en œuvre effectif du fiche qu’on a voulu penser pour l’organisation de cette gestion. »

Selon lui, la mission de l’union Européenne c’est d’aider le ministère de la sécurité àaîtriser ses effectifs et à pouvoir prendre en charge la gestion de la carrière, de gérer son recrutement et de gérer toutes les étapes de la carrière des personnels du Ministère ,( le recrutement ,titularisation, notion, avancement des mutations en administration jusqu’à la retraite et d’avoir un suivi permanent de ss personnels), C’est une révolution en Guinée .Donc il y a une volonté manifeste du ministère de prendre en charge la gestion des personnels de ce ministère qui est le premier à rentrer dans ce dispositif.

De son coté, le conseiller principal du ministre de la sécurité Fodé Chapeau Touré, se déclaréqu’il faut reconnaître dans le cadre de la reforme des services de sécurités la politique commune des gestions humaines occupe une place de choix .C’est dans notre stratégie de reforme et nous comptons beaucoup sur l’amélioration des ressources humaines surtout la qualification de notre personnel. Prés de 55 cadres ont été formés, on a fait une sélection de prè de 550 cadres et la formation a été dispensée à Conakry qu’à l’intérieur du pays dans les 8 régions particulièrement dans les secrétariats généraux de la police et dans les directions générales de la potection civile.

Donc nos attentes il aura une certaine autonomie de gestion en collaboration avec le ministère de la fonction publique. Nous sommes dans une démarche, avant l’effectif de la police était entre 4 mille à 5 mille policiers de nos jours, nous évoluons vers près de 14 mille policiers c’est une avancée significative. »

Par ailleurs , Ibrahima Sory Yansané , l’un des participants de cette formation a tout d’abord fait le point sur le thème débattu ,« la formation portait sur la plate forme de la fonction publique et la maîtrise de l’outil informatique je n’étais pas initié de l’outil informatique .Mais grâce à cette formation, je sais manipulé l’ordinateur et je vais restitué cette connaissance dans mon service et ailleurs . Car je suis très satisfait de la qualité de cette formation du personnel de la sécurité et de la protection civile. »

Cette cérémonie a été clôturée, par la remise des diplômes de formation au personnel de DRH ayant participé.

Zézé Enéma Guilavogui pour aminata.com
Tel, +224 622 34 45 42
Zezeguilavogui661@gail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here