Marc Renard (deuxième en partant de la gauche), directeur exécutif Afrique, Moyen-Orient et Asie d’Orange, accompagné des trois lauréats. © Starafrica

 

Les trois lauréats du Prix Orange de l’entrepreneur social en Afrique ont été annoncés le 13 novembre dernier !

Ce prix, qui récompense les entrepreneurs du secteur des télécoms, leur permettra de bénéficier d’un soutien financier et d’un accompagnement par des experts d’Orange.

À l’occasion de la cérémonie des AfricaCom Awards qui s’est déroulée au Cap, Orange a récompensé le 13 novembre les trois gagnants du Prix de l’entrepreneur social en Afrique, prix qui récompense les innovations des entrepreneurs du secteur des télécommunications. Le prix décerné par l’opérateur français a pour but de favoriser le développement des entrepreneurs et start-ups qui utilisent les technologies de l’information et de la communication (TIC) pour répondre aux besoins des populations en Afrique.

Récompenses

Le premier prix revient à l’entreprise QuickDo, créée en 2011 par un entrepreneur franco-camerounais, qui permet aux lecteurs camerounais d’accéder aux livres en format numérique et à prix limité. C’est le premier réseau de distribution de livres numériques en Afrique, accessibles même en zones rurales.

Ivoire Job, qui remporte le second prix, est un projet qui vise à faciliter l’accès aux offres d’emploi en Côte d’Ivoire à travers une plateforme web, mobile et un système SMS. Ces différents supports constitueront un espace

Le troisième prix revient au tunisien Chifco, qui vise à l’optimisation de la consommation d’énergie des équipements les plus énergivores dans des environnements domestiques ou professionnels. L’objectif de ce projet est de réduire les coûts de l’énergie grâce à la possibilité de surveiller et de contrôler en temps réel la consommation de ces équipements à distance.

En plus de dotations financières allant jusqu’à 25 000 euros, Orange accompagnera pendant six mois ces trois projets avec le soutien de spécialistes issus de ses filiales locales. Cette année, le groupe offrira pour la première fois au gagnant du premier prix le dépôt de brevet dans son pays de déploiement.

L’appel à projets, ouvert de mai à septembre 2013, a recueilli plus de 450 candidatures dont plus d’une dizaine en Guinée !

Les projets proposés couvraient des domaines variés comme la santé, l’agriculture, l’éducation, l’énergie, l’industrie ou encore le commerce, illustrant le potentiel des télécommunications dans le développement africain.

“L’Afrique est une terre qui sait tirer parti des technologies pour une innovation sociale durable et accélératrice du développement”, a déclaré dans un communiqué Marc Rennard, directeur exécutif Afrique, Moyen-Orient et Asie.

Rappelons l’opérateur français être présent dans 20 pays en Afrique et au Moyen-Orient avec plus de 84 millions de clients.

Vivement la prochaine édition, 2014, pour encourager tous les guinéens à soumettre davantage de projets et –qui sait- voir leurs projets retenus pour le Prix de l’Entrepreneur Orange 2014.

Entreprendre change avec orange

la vie change avec orange

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

  1. Face à l’info -Mohamed Lamine Kaba, président du parti FIDEL:

    «On a dit que le général Conté est celui qui a commencé l’ethnocentrisme, mais nous, nous disons que c’est le président Alpha Condé qui est le premier promoteur de l’ethnocentrisme dans ce pays; c’est pourquoi tous les guinéens doivent se lever pour le combattre bec et ongles.

    L’allure du président Alpha Condé nous inquiète, sa façon de faire; sincèrement, nous ne pouvons pas comprendre.

    Le problème du président Alpha, est qu’il est trop communautariste, trop électoraliste; sincèrement ce que le président Alpha fait, il nous fait du mal.

    Il ne faudrait pas qu’il nous laisse un mauvais héritage, il ne faut pas qu’il exagère les choses, quand on voit l’affaire de l’eau empoisonnée, le dégât que cela a causé, il alimente les choses; il a institutionnalisé l’ethnocentrisme en Guinée

    Saloum Cissé, il n’est pas malinké, il est djallonké; ça veut dire maintenant dans ce pays, les communautés qui ne sont pas classifiées selon Alpha ne seront jamais à la tête des institutions ici.

    Kaleta est un barrage saisonnier»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here