Renforcement des capacités des journalistes sur les capacités d’alphabétisation en politique industrielle

Le siège de l'Union africaine à Addis-Abeba
Le siège de l'Union africaine à Addis-Abeba

La division de l’industrie qui relève du département du commerce et de l’industrie de la commission de l’union africaine et  consciente de son rôle important dans la formulation des politique de développent dans le domaine d’industrie, de sa mise en œuvre et l’harmonisation de ses politiques de développement dans le domaine de l’industrie sur le continent travail à l’arrache pieds avec différent parties prenantes , notamment le secteur privé, les communautés économiques régionales (CER), les États membres (EM), la société civile, les groupes de réflexion sur la politique industrielle et de la recherche et les partenaires de développement.

Malgré la mise en œuvre de plusieurs politiques et stratégies industrielles, le Département n’a pas été en mesure de sensibiliser et de vulgariser efficacement sa politique d’industrialisation.

C’est pourquoi la Division de l’industrie du Département du commerce et de l’industrie de la Commission de l’Union Africaine (CUA) à juger nécessaire et opportun d’organisera du 25 au 27 Septembre 2019, un atelier d’orientation pour des journalistes des cinq régions du continent au siège de la Commission de l’Union Africaine (CUA) à Addis-Abeba, en Éthiopie.

Selon les organisateurs, l’objectif de la tenue de cet atelier est de « renforcer le dialogue entre l’Union Africaine (UA) et les médias en faisant connaître les différentes politiques industrielles et commerciales sur le continent. L’atelier sera également l’occasion de partager des informations fiables avec les journalistes du monde des affaires sur les mesures prises par l’Union africaine pour promouvoir le programme d’industrialisation.

La tenue de cet atelier permettras aussi de mettre en place un réseau de journalistes pour l’industrialisation en Afrique; de sensibiliser le grand public, par le biais des médias, au travail de l’UA dans le domaine de l’industrialisation; aussi d’ enraciner une culture de communication d’informations sur les développements de l’industrialisation et ses obstacles sur le continent et enfin elle permettras aussi d’exposer de données aux participants les meilleures pratiques d’industrialisation tant sur le continent et  qu’au-delà du continent.

L’industrialisation du continent exige, entre autres selon le département du commerce et de l’industrie que les différentes parties prenantes s’y connaissent bien et qu’elles alignent leurs politiques et leurs stratégies sur les cadres continentaux. Une Afrique bien informée inscrite à son programme de développement industriel renforcera également, entre autres, l’appropriation.

L’information et la connaissance des nombreux cadres de développement industriel, y compris de ses réalisations, ne sont pas largement diffusées à un public plus large en général et parmi les citoyens africains ordinaires en particulier d’où l’organisation de l’atelier de renforcement des capacités des médias.

Kadiatou Thierno Diallo

Journaliste