A LA UNE

Qui pour sauver le FNDC ?

Depuis quelques jours, le Front National pour la Défense de la Constitution FNDC, le plus grand mouvement d’opposition contre le troisième mandat de l’ancien président Alpha Condé est dans la tourmente.

Tout est parti du remplacement de Abdourahamane Sanoh par Oumar Sylla, alias Foniké Minguè à la tête la coordination nationale.  Cette décision qui semble être prise sans une consultation préalable a irritée les coordinations locales qui ont aussitôt réagi par le billet de communiqués annonçant la cessation de toute collaboration avec la coordination nationale.

A date, le clou semble s’enfoncer car, les coordinations locales se sont retrouvées en collectif de coordinations, pour exiger la démission de la coordination nationale et annoncer des poursuites judiciaires contre les responsables du FNDC soupçonnés d’avoir détourné de l’argent destiné aux soins des blaisés des différentes manifestations.

Cette crise qui fragilise l’un des plus grands contre-pouvoirs de la guinée ne semble pas se dénouer, car selon des indiscrétions, le nouveau coordinateur national, Foniké Minguè dans sa volonté de rassembler, a invité l’ensemble des protestataires au dialogue afin de trouver un dénouement heureux, mais que cet appel ne semble pas être favorablement accueilli par les contestataires.

Les questions qui demeurent donc légitimes à date sont, entre autres :

  • Est-ce possible de réconcilier les positions pour sauver le FNDC ?
  • Qui pourrait mener une médiation étant donné que les positions semblent de plus en plus éloignées ?
A LIRE =>  Manifestations de rues: le FNDC va défier le CNRD dès le 23 juin prochain

Il faut rappeler que dans une émission de grande écoute, le responsable planification du FNDC, Ibrahima Diallo a révélé que les autorités de la transition leur ont demandé de dissoudre le FNDC et qu’ils y opposé un refus catégorique.

 

 

Aissatou

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »