A LA UNEJustice et Droit

Procès des évènements du 28 septembre 2009: voici la vision de Mr Abdrahmane Diallo du MG -5

Les réactions se multiplient depuis le début du procès des évènements du 28 septembre 2009 au tribunal criminel de Dixinn délocalisé à la Cour d’appel de Conakry. La dernière en date est celle de Monsieur Abdrahmane Diallo, président du Mouvement Guinéen Action Développement
Justice Paix Solidarité(MG-5).

« Je me pose d’abord de questions ? Quel intérêt Toumba à l’époque avait  à sauver et tuer pour une régime qui vous avait déjà marginaliser et avec lequel il n’était pas d’accord pour rester au pouvoir sur le principe » Dadis ou la mort ».? Ne pensez vous pas que le Président Dadis a été victime du SYSTÈME DU POUVOIR que lui-même s’est bâti autour de lui et qui a fini à le consommer sous forme d’effets domino? », s’interroge l’homme politique.

Monsieur Diallo definit le SYSTÈME DU POUVOIR comme les personnes qui sont au Pouvoir, les opportunistes, ceux qui ont des intérêts directs avec le pouvoir, ceux qui ont des intérêts individuels, des intérêts indirects, les sympathisants créées, les agitateurs par  effet et émotions, les électrons libres autour du pouvoir, les hommes de l’ombre et les hommes de main…

Abdrahmane Diallo, président du Mouvement Guinéen Action Développement Justice Paix Solidarité

« Tout système créé et induit  un pouvoir qui  finit toujours par le consommé. Laurent Gbagbo, 

Blaise Compaoré, Capitaine Sanogo, IBK, Robert Mugabe, Mubutu SesseEt et autres. En Guinée, Sékou Touré, Alpha Condé, Lassana Conté, Dadis Camara.. Tout ceci constitue des exemples palpables. Un système s’est créé autour de ces hommes et ont fini à faire chuter les régimes respectifs. Le système se crée autour de Doumbouya.. alors..

A LIRE =>  Procès du 28 septembre 2009: « les premiers à interroger doivent être les organisateurs», estime Bogola Haba

J’ai été dans le pouvoir et je sais de quoi je parle. Et quand le système échoue c’est un jeu de PING-PONG collectif qui s’engage…..Alors, on cherche le maillon faible ou le plus vulnérable pour le sacrifier et ou on lâche le Chef », a-t-il indiqué.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »