Rate this post

La confection des cartes d’identités nationales se passe dans la magouille et corruption de la police au commissariat central de Belle-vue marché, commune de Dixinn.

Malgré que ce soit bien noté à la rentrée principale et plusieurs parties dans l’enceinte de la cours « Carte d’identité 15 000 francs guinéens », cela est totalement contraire quand vous demandez à un agent.

Chaque matin, nombreux sont des citoyens qui se rendent à ce commissariat, pour se procurer de cette pièce nationale afin d’être identifié comme des citoyens guinéens. Mais la plupart d’entre eux sont confrontés à des difficultés à cause du prix exorbitant que certains agents « véreux » les taxes.

Un jeune citoyen qui habite au quartier Belle-vue marché 2, nous a fait prêter notre attention des magouilles et corruption qui se passent au niveau du commissariat central du même quartier. Il nous a laissé entendre que des agents sont en train de ternir l’image de la police guinéenne en violant la loi dans la confection des cartes d’identités nationale. Au lieu de 15 000 fg, la négociation commence à partir de 50 000 fg.

« Aujourd’hui, je suis parti au commissariat de Belle-vue pour faire une carte d’identité pour ma femme, mais j’ai pas pu. Parce qu’on m’a parlé là-bas de 50 000fg pour deux semaines, 80 000fg pour une semaine et de 100 000fg pour trois jours. Pourtant actuellement moi je n’ai pas d’argent. Ils devraient respecter la loi les 15 000fg. Parce tout guinéen doit avoir cette carte pour s’identifier et c’est ce que le ministère a dit lors d’un communiqué », a-t-il dénoncé.

Pour mieux s’enquérir de cette information, nous nous somme rendus sur les lieux. Effectivement ce qui se passe dans ce commissariat est catastrophique. On a constaté de la magouille et corruption comme la si bien dit notre témoin, des policiers qui se font des sous de façon exorbitante. Le cout de 15 000fg n’est pas respecté.

Arrivé au niveau de la demande, on demande au citoyen d’abords s’il a ses dossiers, après avoir montré les dossiers on lui dit de partir prendre la photo qui coûte 14 000fg. La ceinture c’est-à-dire la feuille de la carte 5 000fg, le tout résume que le citoyen qui n’est pas pressé doit payer 50 000fg.

Cette violation de la loi par ceux qui doivent la faire respecter se passe tandis qu’un communiqué du ministère en charge de la sécurité avait indiqué en 2016, que pour obtenir la carte d’identité nationale, le demandeur doit se rendre dans un commissariat de police de sa localité, muni d’un extrait d’acte de naissance, de quatre photos d’identité récentes, d’un certificat de résidence et d’un certificat de nationalité uniquement en cas de doute sur la nationalité du requérant. Et le tout pour un coût total de 15 000 francs guinéens

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

 

 

 

 

 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here