Sidya Touré lors de l’assemblée générale de son parti l’UFR du samedi 14 avril 2018, à Conakry est monté au créneau pour  dénoncer la corruption qui gangrène actuellement dans l’administration guinéenne.

Avec une forte mobilisation de ses militants, le leader de l’Union des Forces Républicaine, a invité le président Alpha Condé, d’agir aux lieux qu’il se limite à la dénonciation de ses ministres comme d’habitude. Cela  selon lui permettra de stopper les pratiques de corruptions et de détournement des derniers publics dans l’administration guinéenne.

« J’étais content d’entendre le  président de la république avant-hier, dire à la télévision nationale qu’il y a des ministres voleurs  dans le gouvernement. Mais moi je l’encourage à balayer devant la porte là-bas. Quand la société civile est allée à la présidence, Dansa Kourouma a dit au chef de l’Etat, qu’il y a la corruption dans l’administration. On a dit oui mais il faut donner les preuves ?  Pourtant, il faut redresser cette situation économique et sociale  que nous vivons. Pour cela, il faut des gens qui ne sont pas corrompus. Là-bas il y a des gens qui disent qu’ils sont des Docteurs, mais se sont des docteurs en vol », dénonce le leader de l’UFR.

Il a poursuivi son intervention en disant que ceux qui sont responsables de la chute de l’économie guinéenne sont connus. «  On les connait depuis le temps de Lansana Conté. Alors que ceux-là continuent encore à piller le pays, ils ne peuvent pas donner des leçons parce qu’ils ne sont pas instruits, se sont des menteurs. S’il y a un point sur lequel je suis prêt à aider le président Alpha Condé, c’est pour qu’on retrouve l’argent que les gens là volent. On les voit entrain de monter et descendre avec des millions de dollars, après on vient nous dire c’est comme ça que ça doit marcher », a déploré l’ex-premier ministre.

Zézé  Enèma Guilavogui pour Aminata.com

Tel : (+224) 622 34 45 42

Zezeguilavogui661@gmail.com

 

PARTAGER