A LA UNEEducation

N’zérékoré: le 5ème de la République dévoile son secret de réussite au baccalauréat unique 2022

Au compte du baccalauréat unique de la session 2022, la préfecture de N’zérékoré a obtenu 82 admis, dont 8 filles, sur un total de 840 candidats, dont 223 filles. Parmi eux figure François Zogbélémou, classé 5ème de la République en Sciences mathématiques, présenté par le Groupe Scolaire Saint Denis de N’zérékoré. Son rêve est de devenir Ingénieur en informatique.

François Zogbélémou, âgé de 17 ans, s’est classé 5ème au plan national en Sciences Maths. Selon lui, il souhaitait même occuper la première place.

« Mon premier sentiment, c’est un sentiment de regret. Bien sûr que je me suis classé 5ème de la République, mais ce n’est pas le rang que je cherchais pendant cet examen. Depuis le début, je souhaitais être le Premier de la République. Néanmoins, j’ai aussi un sentiment de joie parce que j’ai atteint mon objectif qui était celui d’être lauréat cette année. Et je l’ai été. Quand j’ai appris que le taux de réussite était de 9%, j’ai d’abord eu des soucis puisque je voulais que mes amis aient la moyenne. Mais concernant ma réussite, je m’étais dit que même si c’est 1%, j’allais être admis… »

Parlant des secrets de sa réussite, François Zogbélémou dit avoir révisé tout le temps sur le programme de Terminale avant même d’arriver à cette phase.

A LIRE =>  Labé/ Troisième de la république au bac sciences sociales, Mariama Soole Sow voudrait faire de la communication

« J’ai tout d’abord commencé la révision par le programme de Terminale pendant que je faisais la 11ème année. En 12ème année, j’ai encore appris sur les cours de Terminale avant la rentrée scolaire. C’était dans les 3 matières fondamentales, à savoir les Mathématiques, la Physique et la Chimie. Pour les matières littéraires, pendant ces périodes où j’étais en 11ème et 12ème, c’était l’auto formation. J’ai vu le programme de Terminale dans les matières littéraires seulement en Terminale » a dit François Zogbélémou.

Pour ce qui est de ses ambitions, l’heureux lauréat souhaite être un informaticien programmeur à l’avenir.

« Avant, j’avais plusieurs rêves. Mais après le bac, je me suis fixé un seul objectif. Je veux faire de l’informatique. Puisque de nos jours, l’informatique est beaucoup plus répandue au monde. Maîtriser l’informatique pour pouvoir développer beaucoup de choses. Je veux réellement faire l’informatique appliquée, surtout au niveau de la programmation » souhaite-t-il.

Pour François Zogbélémou, l’échec n’est pas la fin du monde. Il invite ses camarades qui ont échoué à s’armer de courage pour réussir.

« Pour tous ceux qui n’ont pas pu décrocher les examens, je tiens à leur dire que l’échec n’est pas une fin en soi. Ils ont peut-être perdu une bataille, mais pas le combat. Donc, il faut aussi s’améliorer. Il faut aussi utiliser l’échec d’aujourd’hui pour mieux faire demain. Je leur demande de se planifier et de s’adonner à la révision », conseille-t-il.

A LIRE =>  Guinée: avec l'appui du PNUD, le gouvernement lance le réseau national des bénévoles pour l’innovation ''BE IN''

Stéphane Francois Tato depuis n’zérékoré pour Aminata.com

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »