orange guinee guicopres uba guinee votre
Général Edouard Théa, chef d'état-major adjoint de l'armée de terre
Général Edouard Théa, chef d'état-major adjoint de l'armée de terre

« Notre indépendance a fait des jaloux et des aigris », explique le chef d’état-major adjoint de l’armée de terre

Le 59e anniversaire de l’armée Guinéenne a été  célébrée ce mercredi 1 er novembre 2017, dans certaines garnissions militaire du pays. Au camp Alpha Diallo  de Conakry, c’est le chef d’état major adjoint de l’armée de terre qui a présidé la cérémonie.

Le général de brigade Edouard Théa, a fait savoir  que le 1er novembre lui rappelle toujours de travail inlassable et lui  donne l’occasion de penser  au sacrifice immense que les devanciers ont eu à consentir pour ce pays. «  Au lendemain d’accession de l’indépendance de la Guinée, le peuple avait besoin de son armée pour le protéger contre toute sorte de menace. Parce que n’oubliez pas que le 2octobre 1958 et le 1er novembre 1958 se sont deux dates complémentaires qui signifient la même chose. La défense de l’intégrité territoriale, des biens des guinéens et les guinéens eux-mêmes. Car le 2octobre sans 1er novembre 58,  je ne sais pas si la Guinée allait exister.»

Dans le registre, le chef d’état major adjoint de l’armée de terre,  est allé tout droit pour expliquer l’importance de la création de l’armée guinéenne le 1er novembre 58, « Cette date historique est très  importante pour moi. Par ce que sans elle, je ne sais pas si ont allait pouvoir parler de la Guinée. N’oubliez pas la manière par laquelle ont a recouvré notre indépendance. Elle a fait des jaloux des aigris dont la puissance colonisatrice, qui a dépouillé le pays de tous. Donc  la nation  était à genoux. Mais quand l’armée fut créée c’était le respect total. Il fallait cette branche armée composée de dignes fils du pays qui ont renoncé à tous leurs biens à l’outre mer pour venir répondre à l’appel de la patrie pour sa défense de toute sorte de menace.»

Et d’ajouter, « Donc 1 er novembre 2017,  est pour moi  un jour de joie, de réflexion de commémoration de nos devanciers. Je souhaite à cette occasion bonne fête non seulement à l’armée guinéenne, mais à toute la République de Guinée. Je félicite et encourage nos chefs qui ne ménagent aucun effort pour soutenir cette armée qui est formée, équipée et cela nous disons merci aux autorités.»

Zeze Enèma Guilavogui pour aminata.com

Tel +224 622 34 45 42

zezeguilavogui661@gmail.com

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »