Le camp Elhadj Oumar Tall de  Labé à l’instar  de tous  les  autres  camps du  pays  a  célébrer  ce  premier  novembre  l’anniversaire  de  la  création  de  l’armée guinéenne.

Pour  l’occasion  le  camp  était  vêtu  de sa  tenue  des  fêtes et  l’essentiel  des  administrateurs étaient  sur  son  31 .Le  grand  Imam  lui-même  a  honoré  de  sa  présence la cérémonie.

Dans  une  discipline martiale,  réglés  au  millimètre les  corps ont  été disposés  les  uns  près  les  autres sous  l’œil  commandeur  du  commandant  de  zone  adjoint.

Puis  la  valse  des  discours a  démarré  par  l’allocution  du  colonel Nabi  Youssouf  Bangoura  commandant  de  la  région  militaire  depuis un  semestre.

Dans  l’essence  de  ses  propos il  a  rappelé comment le camp  de  Labé a  été  initié jusqu’à  sa  nomenclature actuelle avant  de  louer  les  réformes  entreprises  par  le  chef  de  l’Etat :

« L’un  des  travaux  les  plus  marquants  est  la  reforme  du  secteur  de  défense  et  de  sécurité, cette  reforme est  un  acquis  et  une  réussite  totale au  sein  des  forces  armées  guinéennes c’est  une  volonté  politique  du  commandant  en  chef  des forces  armées  guinéennes  le  professeur  Alpha Condé  et  l’armée s’en  et appropriée  pour  en  faire  son  creuset ,elle  a  redoré  le  blason de  l’armée guinéenne en  inculquant  l’esprit  de  soldat  républicain  aux  forces  de  défense et  de  sécurité  traduisant  la  volonté du  gouvernement  et  du  peuple »

Pour  sa  part  le  gouverneur  d  région  Sadou  Keita  a  mis  l’accent  sur  le  sacrifice  des  ainés  dont  le  courage ,la  discipline  et  l’abnégation  auront permis  de  léguer  des  valeurs  aux  actuels porteurs  des  couleurs  nationales et  il  a  conclu par  l’unité  qui sied  dans  l’armée où tout  se  fond  et  se  confond en  un  numéro :le  matricule.

«l’unité  nationale  dans  notre  pays doit  se  bâtir  à l’exemple  de  notre armée  nationale  vous  n’avez  pas  besoin  de  savoir  si  tel  est  peuhl ;Soussou ,  malinké, guerzé ou  kissien  vous vous  appelez  numéro  matricule  c’est  ça  l’armée, le  respect  de  la  hiérarchie ,la  discipline  rigoureuse  c’est  ça  aussi l’armée….. »

L’après  midi  sera  consacré  à  une collation réunissant  militaires  et  autorités  administratives,  match de  football et  la  soirée  à un bal au  foyer  des  soldats.

Ousmane K . Tounkara

 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here