A LA UNEPolitique

Mise en place d’un cadre de concertation: «le but est de nettoyer la maison et la véranda avant d’aller aux élections», selon Bogola HABA

Un décret portant création d’un cadre de concertation inclusif a été lu dans la nuit d’hier sur les ondes de la télévision nationale (RTG). Plusieurs fois demandées par les forces vives notamment le G58 sous fond de menaces, le Président de la transition semble taire cette autre revendication.

Colonel Mamadi Doumbouya a dans ce décret, tenu à préciser que ce cadre constitue un espace d’ informations, d’échanges et de propositions dont les comptes rendus seront périodiquement transmis par le ministre Mory à Mohamed Béavogui, premier et chef du gouvernement.

En procédant ainsi selon Keamou Bogola HABA , président d’honneur de l’Union Guinéenne pour la Démocratie et le Développement (UGDD), les forces vives particuliérement la classe politique prenne la lourde responsabilité d’exclure le CNT des débats même en tant qu’observateur. Esperant que les participants à ce cadre de concertation proposeront rapidement un agenda et une date consensuelle de la transition au CNT et au CNRD pour légifération et promulgation dans un bref délai comme le demande la charte de la transition, cet acteur politique pense que le pari va être gagner.

«Avec ce début de dénouement et si les acteurs sont de bonne foi, nous pouvons esperer maintenant nous concentrer sur les réformes entreprises par le CNRD et la Justice dans le but de nettoyer la maison et la véranda avant d’aller aux elections», a-t-il espéré.

A LIRE =>  Gadha Woundou(Koubia): Une sous préfecture à l’épreuve de l’enclavement

Sâa Robert KOUNDOUNO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »