Mme Biliga Koivogui : « il est important d’agir afin de prévenir d’éventuels problèmes dans le secteur de l’eau »

Biliga Koivogui, présidente du Comité de pilotage du partenariat national de l'eau de Guinée PNEGUI
Biliga Koivogui, présidente du Comité de pilotage du partenariat national de l'eau de Guinée PNEGUI

«Ne laisser personnes de côté » ,était le thème de la rencontre qui a regroupée ce jeudi 30 mai 2019, les représentants des ONG, organisations et cadres de plusieurs départements du pays . Elle s’inscrivait dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de l’environnement.

Au sortir de la salle Mme Biliga Koivogui, présidente du Comité de pilotage du partenariat national de l’eau de Guinée PNEGUI, a précisé que c’est l’occasion pour partenariat national de l’eau de Guinée avec les ONG et organisations d’échanger sur la problématique liée a l’eau en République de Guinée.

Dans cette même lancée, la présidente du comité de pilotage de cette structure, Mme Biliga Koivogui de l’environnement a dit : « aujourd’hui nous savons que les problématiques qui sont liées a l’eau sont généralement liées à la disponibilité, à l’accessibilité, à la qualité, à la quantité. Mais il y a aussi des conflits liés à cette denrées qui se fait rare, donc toutes ces questions prouvent qu’il est important d’agir afin de prévenir d’éventuels problèmes dans le secteur ».

Elle a également souligné qu’au sortir de cette rencontre, il est question d’impliquer tous les acteurs comme le prévoit même le thème du jour : « Ne laissez personnes de côté», parce que c’est une question qui intéresse tout le monde, tout un chacun a son mot à dire dans la gestion de l’eau, d’où il est important de lancer un appel aux décideurs pour aider les acteurs de l’eau à relever ces défis.

Avant de conclure , Mme Biliga Koivogui a fait savoir que son ONG femme leader autonome de Guinée entend mener des campagnes de sensibilisation auprès des populations à la base sur l’importance et la nécessité de la protection de l’eau : «Notre partition dans ce combat, c’est de sensibiliser les populations à la base pour qu’elles comprennent que l’eau est un droit pour tous y compris l’assainissement parce qu’on ne peut pas parler de l’eau sans la propreté ».

Zeze Enema Guilavogui pour aminata.com

zezeguilavogui661@gmail.com

Tel:(+224) 622 34 45 42