A LA UNEPolitique

Manifs du FNDC : les forces de l’ordre dispersent violemment les manifestants à Kondébougny

Comme annoncé dans notre précèdent article les risques d’accrochages entre forces de l’ordre et manifestant à Kondébougny vient de se réaliser. A ce rond-point qui dévie pour Hamdallaye, la route Le Prince, les forces de l’ordre et les manifestants contre le 3ème mandat se sont affrontés.

Une forte disposition sécuritaire était sur place depuis le matin, une vingtaines de véhicule de la police est en place pour barrer la route aux manifestants. Suite à la persistance des marcheurs habillés en t-shirt rouge qui scandaient des slogans hostiles contre le pouvoir d’Alpha Condé, (Alpha Zero, gouvernement incompétent, non à une nouvelle constitution, non au troisième mandat…) les militaires comme consignes données par les autorités sont restés campés sur leur position, ne laissant pas la marche continuer sur l’autoroute Fidel Castro.

Un bus brûlé lors de heurts entre forces de l'ordre et militants du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)
Un bus brûlé lors de heurts entre forces de l’ordre et militants du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)

Les violences se sont intensifiées, les manifestants ont jeté de pierres et les forces de l’ordre n’ont pas tardé par répliquer en lançant de gaz lacrymogène.

Plusieurs manifestants ont pris la fuite pour se diriger dans les quartiers.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

A LIRE =>  Covid-19 : L’allègement du couvre-feu de 00h à 4h du matin dès lundi prochain (Communiqué CNRD)
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks