A LA UNEPolitique

Guinée : un jeune de 19 tué lors d’une manifestation contre le 3ème mandat

Une nouvelle victime des manifestations vient d’être enregistrée en Guinée à l’occasion de la quatrième marche pacifique organisée par le Front National pour la Défense de la Constitution ce jeudi 14 novembre 2019. Alpha Souleymane Diallo a été tué par balle pendant qu’il cherchait à s’échapper de l’échauffourée déclenchée entre manifestants et forces de l’ordre à Kondéboungny, dans la commune de Matoto.

Selon notre source d’information, la victime était de retour dans son quartier, quand il a coïncidé aux échauffourées qu’il voulait échapper. Il aurait reçu une balle et il a été conduit d’urgence à l’hôpital Sino-guinéen de Kipé. Malheureusement Alpha Souleymane n’a pas survécu.

Cette mort vient s’ajouter à plus de 100 autres victimes tuées lors des manifestations en Guinée.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

A LIRE =>  Siguiri: Colonel Ibrahima Douramoudou Keita, nouveau préfet installé dans ses fonctions
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »