A LA UNEPolitique

Manifestation annoncée par le FNDC: la jeunesse du RPG Arc-En-Ciel prendra part

Lors d’une conférence de presse tenue jeudi dernier à leur siège, les leaders du Front National pour la Défense de la Constitution FNDC, ont annoncé la manifestation dans le grand Conakry pour le jeudi, 28 juillet 2022. Ce samedi, 23 au siège de l’ancien parti au pouvoir, les militants et sympathisants ont décidé prendre part à cette marche pour disent-ils, s’opposer contre l’incarcération de certains leaders du parti.

C’est depuis le 5 septembre que le RPG a été étranglé, suite à un coup d’Etat orchestrée par la junte militaire à la tête Colonel Mamadi Doumbouya. Après quelques mois de la prise du pouvoir par l’armée, les chantiers ont été ouvert notamment la poursuite d’anciens dignitaires d’Alpha Condé, pour des faits de détournement de derniers publics. À date, plusieurs cadres sont détenus à la maison centrale de Conakry, une détention que le RPG parle de trop.

« Trop c’est trop! Libérez nos cadres, libérez Alpha Condé ! Libérez Kassory Fofana. Cela fait près d’une année que le RPG est privé de son Président le Professeur Alpha Condé. Quelques mois après, lorsque Dr Kassory Fofana, ancien premier ministre a été désigné à la tête du RPG, les heures qui ont suivi, il a été arrêté et conduit en prison avec tous les cadres du parti. Quelque part on a entendu que la justice sera la boussole désormais. Alors si la justice qui autorise la liberté d’un citoyen, qu’est-ce qui doit l’empêcher d’être chez lui? », se sont-ils interrogés.

A LIRE =>  Violation des locaux du FNDC dans l'arrestation de Foniké Menguè et Cie: une plainte annoncée contre les auteurs 

Pour cette jeunesse, la réflexion n’est plus au rendez-vous. Désormais, c’est d’agir en commun afin de se faire entendre.

« On ne viendra plus faire des discours ici au siège. Dans les heures qui suivent, nous allons nous joindre à la plus grande manifestation qui sera organisée sur toute l’étendu du territoire. Nous sommes le produit du professeur Alpha Condé, qui, n’a jamais aimé la violence. Il nous a appris à lutter de façon pacifique mais ferme. Donc, j’invite toute la jeunesse à se mettre ensemble sans la violence et à revendiquer notre droit légitime qui est la libération de nos camarades incarcérés. Nous demandons aussi l’apaisement d’un climat serein dans notre pays. Parce que si nous voulons dialoguer avec des gens, on ne peut pas les étrangler et lui demander de parler. C’est pas possible. Qu’on enlève la main à nos gorges. Notre gorge là c’est qui ? C’est tous ceux qui sont incarcérés. Quand ils sont détenus on ne peut pas être libre de dialoguer, on ne peut pas être libre de parler. Alors si on veut la paix, il faut faire la paix pour tout le monde. Si on veut la paix, il faut faire la justice pour tout le monde», a mentionné Sidiki Touré, Secrétaire général de la jeunesse RPG.

A LIRE =>  Guinée: le Partenariat entre le Ministère du Travail et de la Fonction publique et le PNUD se renforce davantage avec la préparation d'un Programme cadre d'appui à la réforme Institutionnelle et à la modernisation de l'Administration publique

Il a invité avant d’aller au terme de son intervention, des jeunes à se joindre aux forces vives de la nation pour que la transition se termine dans la paix. Mais dit-il, cela doit nécessairement passer par la libération de leurs camarades détenus.

Sâa Robert Koundouno

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »