Le juge de paix de Lélouma, Sidiki Kourouma, vient de convoquer un citoyen  qui a dénoncé sur les antennes de la radio GPP FM Foutah la complaisance avec laquelle les services compétents gèrent un voleur de bétail condamné à un an de prison ferme à l’occasion d’une audience foraine tenue dans la sous-préfecture de Korbé, a appris Aminata.com.
Selon Amadou Sadio Gallé Diallo, un citoyen de Korbé, le voleur Mamadou Alpha Diallo qui devait purger sa peine à la prison civile de Lélouma se promène librement dans la cité où on lui aurait trouvé un logement privé pour passer la nuit et revenir le matin devant la maison d’arrêt.

 

Information que nous avons pu faire confirmer par la victime Modi Mamadou Saliou Diallo de la sous-préfecture de Diountou: ”je n’ai pas encore récupérer mes 7 millions de francs guinéens représentant le prix de mes bœufs que les voleurs avaient pris, malgré la décision du juge. Le juge m’avait convoqué pour me demander de laisser le prisonnier rentrer dans son village natal pour y passer le mois de ramadan, mais j’ai refuser catégoriquement. On m’a dit que le voleur qui a été jugé et condamné devant tous les citoyens de Korbé n’est pas détenu. Il est libre de ses mouvements à Lélouma centre.

 

Nous avons tenté à plusieurs reprises d’échanger avec le juge au téléphone mais Sidiki Kourouma  n’a pas voulu se confier à nous. Au contraire, il a envoyé une convocation au citoyen Amadou Sadio de Korbé qui empêche les autorités de Lélouma de tourner en rond. Il nous a fait dire par le correspondant local de GPP FM et de la Renaissance FM qu’il a été vilipendé sur les antennes de la radio et qu’il ne souhaite pas se prêter à ce débat sur la place publique.

 

Amadou Sadio Diallo qui est attendu au Palais de Justice de Lélouma ce samedi à 10 heures se montre très serein au téléphone: ”J’ai reçu la convocation le jeudi à 20 heures. Je vais répondre à cette convocation pour les écouter. Si c’est à cause de mon intervention à la radio, je n’ai pas peur. Je n’ai pas inventé ce que j’ai dis. Tout le monde a vu le voleur qui est condamné à un an de prison assis devant la prison civile. Et je pense qu’il ne devait pas rester dehors. Il devait purger sa peine en prison et non à côté de la prison.”

 

Informés de cette convocation, certains responsables de la société civile préfectorale se sont réunis jeudi soir pour se concerter en vue d’apporter leur soutien à Amadou Sadio Diallo qui a été invité à rencontrer le Président du conseil préfectoral avant de se présenter au juge-partie.
Juge-partie, en se sens qu’il se dit victime d’une diffamation par voie de presse et il veut gérer lui-même le dossier alors qu’en tant que partie civile il devait s’adresser à un autre juge.

 

Idrissa Sampiring Diallo pour Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here