Rate this post

C’est un accueil chaleureux et exceptionnel qu’a bénéficié une délégation dont figurait Diaty Condé. A cinq kilomètres de Mandiana, une foule en effervescence s’est rangée le long du trajet pour réserver une réception triomphale au cortège du Directeur général du service des déclarations descriptives des importations et des exportations (DDI/DDE).

Aux cris de slogans favorables au président de la République et au RPG arc-en-ciel, la mobilisation a été impressionnante. Toutes les couches sociales y étaient réunies pour ne pas être en marge de cette grandiose rencontre. Des sages, des jeunes et des femmes ont exprimé leur soutien indéfectible au projet de développement du Chef de l’Etat.

Pendant deux jours, la délégation a multiplié des rencontres et des allocutions en faveur de la paix et de la cohésion entre les habitants de cette préfecture. Au deuxième jour, à la place publique, les différents folklores de Wassolon ont émerveillé le public par leur prestation artistique. Emboitant les pas de ses collègues du bureau politique national du RPG, des parlementaires, Diaty Condé un livré un discours de réconciliation. Mandiana, préfecture aurifère est en proie régulièrement aux conflits entre les populations pour le contrôle des mines d’or.

M. Condé a invité les populations à s’entendre afin de mettre fin aux litiges domaniaux. “Tous les fils de Mandiana sont unanimes que la plaie de cette préfecture demeure les conflits domaniaux. Ces conflits ont été aggravés. La sensibilisation a été bien comprise. Les fils de Mandiana ont fait l’autocritique. Il y a eu presque un mea culpa. Chacun a reconnu que la faute est partagée entre non seulement les jeunes mais aussi les parents. Ils se sont dits sans la paix, la bonne cohabitation on ne peut parler de développement. Le message a été compris. Tout le monde est unanime de mettre fin à ces conflits récurrents“, explique M. Condé au cours d’un entretien téléphonique qu’il nous a accordé.

Désigné parrain des Jeunes de la préfecture de Mandiana, Diaty Condé a animé une conférence sur l’entrepreneuriat jeune et le business agricole. Comme Kamsar où il a bien présenté son exposé devant près de cinq cent jeunes issus de la sous-région, le Directeur général de la DDI/DDE a apporté ses réflexions sur des projets innovants pouvant permettre aux jeunes de profiter des potentialités inexploitées de Mandiana.
L’élevage et l’agriculture sont les vraies potentialités de Mandiana et non l’orpaillage, a-t-il dit. Mandiana a des milliers d’hectares de terres très riches. Vous pouvez faire dix kilomètres sans voir un seul caillou, pas de montagne, tout est plat. C’est une préfecture qui a tous les atouts pour devenir le grenier de la Haute Guinée. Malheureusement, les enfants et les maîtres abandonnent les classes, tout le monde se livre à l’orpaillage“.

Visiblement convaincus de l’exposé de l’écrivain, les jeunes se sont engagés à faire la restitution dans les onze sous-préfectures.

Diaty Condé a par la suite accordé un entretien à FM Milo de Mandiana. Ce mardi, il a été l’invité vedette de la radio et télévision Baobab de Kankan. Interrogé par notre rédaction, Ibrahima Kalil Diallo, président du collectif des journalistes pour le soutien des actions présidentielles a exprimé sa satisfaction. “Comme notre parrain l’a dit, des politiciens étaient venus pour donner des fausses informations. Quand nous sommes venus, nous avons donné avec des arguments solides le bilan glorieux du Président de la République. Nous avons parlé des différentes réalisations qu’il a faites pour l’ensemble du pays et pour Mandiana en particulier“, souligne notre confrère.

Ousmane Cissé pour Aminata.com

 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here