Makanera: “ce qui fait mal aux citoyens de Boké …”
Noter l\'article

Alors que son berceau de naissance est en pleine effervescence sociale avec à la baguette deux morts ,l’ex ministre de l’information passé depuis à l’opposition républicaine a estimé comprendre les revendications et tenté même d’expliquer les frustrations des citoyens de Boké. C’est oint au téléphone que le sieur nous a confié :

« des sociétés travaillent là bas sans que les populations n’en tirent aucun bénéfice, pas d’eau, pas d’électricité et les rivières tarissent et même les routes ne cessent de se dégrader, à l’issue des premières émeutes ,des engagements ont été pris sans se tenir, ce qui fait davantage mal aux citoyens de Boké c’est quand ils (NDLR :les gens du régime)annoncent 20 milliards obtenus dans l’exploitations des mines de Boké en grande partie et qu’il n’y ait aucun impact, sur la première enveloppe annoncée les travaux sont orientés vers d’autres lieux et priorités la réfection de l’axe Dubreka – Dabola ou la construction d’une université publique.

Je suis pour que les gens manifestent à mesure de ce que leur permet la loi et je sais que les citoyens de Boké aiment la paix ,ils ont marché sans problème jusqu’au moment où les forces de l’ordre se sont invitées dans la danse ….. »

Monsieur Kaké nous a mis dans le secret d’une conférence de presse prévue pour le vendredi 15 septembre au cours de laquelle des propositions devraient être faites à l’opposition et à la mouvance et un montant symbolique sera dévoilée pour assister les familles des blessés et des morts liés aux manifestations .Refusant de donner un quelconque autre .

Aussi sur la question de la répression actuelle à Boké ,Alhousseine Makanéra ne charge pas Siba Loalamou mais plutôt Alpha Condé qui selon lui nomme les gens à des postes tout en les assujettissant à ses propres volontés.

Ousmane Koumanthio Tounkara

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here