Rate this post

La cérémonie de passation de service entre le Ministre sortant Siaka Barry et son successeur Sanoussy  Bantama Sow à la tête du ministère de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique s’est déroulée  ce jeudi 31 Août 2017,  au musée National  de Sandervalia à kaloum.

Prenant la parole devant les membres du gouvernement et les cadres du Ministère de tutelle. Le Premier responsable  sortant du ministère de la Culture, Siaka Barry, a tout d’abord égrainé quelques chantiers réalisés après 20 mois d’exercice à la tête du département. « Nous avons l’élaboration du projet de loi sur la préservation et protection du patrimoine culturel national déjà adopté par l’assemblée nationale , l’élaboration du projet de loi sur les droits d’auteur et qui est en étude à l’assemblée nationale, l’élaboration sur la loi sur l’éducation civique et le sport en étude à l’assemblée nationale, l’organisation des Etats généraux de la culture dans les 8 régions administratives du pays pour  l’élaboration d’une nouvelle politique culturelle nationale, l’organisation du 15eme festival national des arts et de la culture, le démarrage des travaux de restauration du mausolée national de la Camayenne, l’inventaire des denses, etc… »

De son coté, le Ministre entrant Sanoussy  Bantama Sow, a fait savoir devant l’immense foule,  qu’il est temps  de s’atteler sur certaines actions prioritaires  pour impulser le COCAN afin de répondre favorablement au  rendez-vous de la CAN 2023. Egalement  la mise  en place d’une administration déconcentrée et dynamique.

Poursuivant son intervention, le nouveau locataire du ministère de la culture  a laissé entendre. « Ce ministère est une maison sans soubassement parce qu’il n’y a pas de structures déconcentrée. De ce fait, je vais mettre rapidement en place des inspections régionales, préfectorales et des directions communales, la promotion du sport scolaire et universitaire en collaboration avec les ministères de tutelle, la poursuite sans délai de l’élaboration du document de politique culturelle nationale, la protection et la valorisation du patrimoine culturel et historique, la promotion et le développement de la coopération et le partenariat bi et multilatérale dans les domaines des arts, de la culture et du patrimoine historique, l’accompagnement effectif des artistes des ensembles nationaux, l’institutionnalisation du concours littéraire national noter du grand prix du Président de la République , l’opérationnalisation du fonds d’aide à la culture pour accompagner le secteur culturel en tout premier lieu les acteurs culturels non étatique, la mise en place du statut particulier de l’artiste.»

Zézé Enéma Guilavogui pour aminata.com

Tel +224622344542

zezeguilavogui661@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here