Général Ansoumane Bafoé Camara, directeur national des Unités d'intervention de Police
Général Ansoumane Bafoé Camara, directeur national des Unités d'intervention de Police

Le secrétaire général du CNTG, Mamadou Mansaré a été empêcher par les forces de l’ordre ce lundi 23 juillet 2018, de rentrer dans les locaux  de la CNTG-USTG.

Cela fait suite au déclenchement d’une grève générale et illimitée sur toute l’étendue du territoire par rapport à la hausse du prix du carburant du litre à la pompe à10 mille.

Dans son intervention, le porte parole de l’Inter syndicale CNTG-USTG, réclame au gouvernement du premier Ministre Ibrahima Kassory Fofana:” Nous voulons plus de justice sociale dans ce pays. Comment le pharaon peut-il avoir à lui-seul  857 litres par jour et qu’on dise au peuple de se saigner. Pourquoi ce gouvernement ne lutte pas contre la corruption, les marchés de gré à gré qui sont en train de gangréner notre patrie. Pourquoi alourdir le budget pour que toutes les mesures draconiennes retombent sur cette pauvre population donc l’heure est très grave dans notre pays”, déplore, le syndicaliste Mamadou Mansaré.

Et, d’ajouter ‘’nous ne pouvons plus nous taire, Il faut qu’on agisse malgré cette répression des forces de l’ordre. Qui est une deuxième fois que nous subissons”regrette le porte-parole de l’Inter-centrale CNTG-USTG. Mamadou Mansare

Selon lui , ceux qui leurs  ont agressés aujourd’hui, en 2007, ce sont les mêmes personnes encore. ” Et, nous porterons plainte contre le général Bafoué. D’abord, devant la justice guinéenne. Et, celle de la CEDEAO . Également au niveau international ”.

Zézé Enema Guilavogui pour Aminata.com

zezeguilavogui661@gmail.com

Tel:(+224) 622 34 45 42

PARTAGER