A LA UNEPolitique

Limogeage de Moundjour Cherif : Alpha Condé corrige la « faute » qu’il a commise

Quelques jours après avoir violé la loi en limogeant le procureur général de la République, sans passé par la procédure normale, la décision du chef de l’Etat a été contestée par des magistrats du pays. Pour rectifier cela, un décret corrigent cette « faute » a été lu mardi soir sur les antennes de la télévision nationale.

La destitution de Moundjour Chérif a suscité beaucoup de contestations dénonçant une violation de la loi de la part du chef de l’Etat. Pourtant la loi est claire la dessus, avant de prendre une telle décision, Alpha Condé devrait consulter d’abord le Conseil Supérieur de la magistrature. Une chose qui n’a pas été faites tellement qu’il est sûr de son pouvoir.

Le limogeage de M. Cherif, Alpha Condé lui a reproché publiquement d’incapable et selon lui, ce dernier ne fait pas bien le travail qu’il attend de lui.

Le successeur à ce poste de cette institution selon le décret présidentiel est Mamady Diawara.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

A LIRE =>  DECLARATION ALERTE : Menace contre l'indépendance des magistrats en Guinée
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks