orange guinee guicopres uba guinee votre
L'Honorable Cellou Baldé, député de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG)
L'Honorable Cellou Baldé, député de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG)

L’honorable Cellou Baldé tire à boulet rouge sur les 100 jours de Kassory à la primature

Le premier ministre  Kassory Fofana a  touché  le  cap  des  100jours   à la  tête  du  gouvernement mais  les  espoir sont  encore  au  rouge  croit  savoir Honorable Cellou  Baldé, le  député  élu  à l’uninominal de  Labé.

« Par rapport  à  tous  les  engagements à l’assemblée  nationale, c’est  un  échec ! Il s’était engagé à  faire de  la  lutte contre  la  corruption  une  priorité, il avait  promis conformément aux  de  l’article 58 de  la  constitution de  promouvoir le  dialogue  politique et social, 100 jours  après l’avènement  de Kassory  Fofana, la  crise  est  là .

Il  avait  réclamé à l’opposition  républicaine , à l’époque  un  mémorandum pour  lui  permettre  d’être  suffisamment imprégné de  ce  qu’on attendait  de  lui.

Il  faut  dire  que  les  espoirs  ont  été trahi, parce  que nous  avons  difficilement  arraché à  la  veille  de  la  marche  du  9 aout  un  accord entre  la  mouvance  et l’opposition à travers  le  président  du  comité  de  suivi  des  accords, le ministre  de  l’Administration du  territoire, jusqu’à  présent  on  peine  à installer ces  élus-là, aujourd’hui  nous n’avons  pas  d’explications  claires et  cohérentes par  rapport  à  la  non  installation des  élus  et  exécutifs des communes.

Vous avez été témoins de comment la  crise  syndicale  a  été  gérée  dans  notre  pays, le  premier ministre  s’est  surtout  illustrée  par  une  dose  d’arrogance, il  a  fait passer  des  messages travers  le MATD dans  tout  le  pays pour interdire  ce  que  la  constitution  a  déjà  autorisé aux  citoyens  c’est  à  dire  le  droit  de  marcher , ça  c’est  un  recul  démocratique… »

L’honorable  Baldé  a  aussi déploré  qu’au  nom d’un  hypothétique équilibre  macro-économique, le premier  ministre  demande  au  peuple  de  se  saigner  pour rehausser  le  niveau  de  vie  du  gouvernement  et  de  ses  membres dont  son  cabinet large  de  31 conseillers  avec  rang  de  ministres  sans  compter  tous  les  avantages qui vont  avec.

Pour l’élu  du  peuple le  parrainage  de  la  dernière  mamaya organisée  à l’occasion  de  la  Tabaski  par  celui  là  même  qui  demande  aux  guinéens  de  se  sacrifier  est  une  insulte  au  peuple et  donne  raison  aux  sceptiques comme  lui  qui  pensaient que  Kassory n’allaient  rien  changer et est un  espoir  trahi  pour  ceux  qui y croyaient.

                                                                                                                                       Ousmane  K. Tounkara

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »