La préfecture de Mandiana dans la région de la Haute Guinée a enregistré hier  dimanche un affrontement entre des citoyens de deux localités. Au centre de ce conflit, la paternité d’une mine d’or située dans la commune rurale de Faralakoro située à 30 km de Mandiana centre.

 

Autour de ce conflit, se retrouvent les localités de Marané et Diarakoné dont des citoyens s’affrontent autour de cette zone riche en or. Dans la journée du dimanche les citoyens de ces deux localités s’en sont pris physiquement et cet incident a fait plus de 12 blessés dont 4 dans un état critique, tous admis à l’hôpital régional de Mandiana pour recevoir des soins médicaux.

 

Selon des témoins cet affrontement aurait enregistré l’utilisation des armes blanches, des gourdins, et même des fusils traditionnels. Ce conflit selon le dire de certains habitants de la localité remonte de 2001 et au préalable un dossier judiciaire était ouvert sur la question à l’époque qui a abouti à un verdict en faveur de la localité de Diarakouro.

 

Les autorités préfectorales ont engagé des concertations au niveau des sages et autres responsables afin de calmer les nerfs dans la cité. La région de la Haute Guinée n’est pas à sa première concernant les conflits autour des mines, les préfectures de Kankan, Kerouané ou Siguiri en ont connu pareils échauffourées mettant au prise des localités.

 

Idrissa Sompare/aminata.com
(224) 666566779/631900090
sompareidrissa@yahoo.fr/idisompare@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here