A LA UNEEconomieNouvelles des RegionsSocieties & Divers

L’Exploitation minière à Siguiri : Dokö se meurt petit à petit

À l’image de certaines zones minières du pays, le travail des mines à Siguiri demeure la principale occupation pour bon nombre de citoyens populations. Dans les zones d’exploitation cette activité a presque transformé les modes de vie et dès la levée du jour c’est la ruée vers le métal précieux. Au nombres des pratiques en forte expansion, il y a l’exploitation minière semi-industrielle qui constitue une véritable menace pour l’environnement en particulier dans les zones abritant cette activité en plein essor.

Située à 55 Km du centre-ville de Siguiri, la sous-préfecture de Doko est l’une des zones minières en proie à ce phénomène. D’année en année, elle assiste désespérément à la destruction de son environnement au su et au vu des autorités. Interrogés sur leurs approches, certains exploitants locaux invoquent le quotidien :

« Nous travaillons avec les machines lourdes de sociétés semi-industrielles disséminésdans la localité. C’est à travers ces sociétés qu’on subvient à nos besoins. Dailleurs nous travaillons avec la direction des mines de Siguiri et l’environnement, les autorités préfectorales sont donc associées », se défend Gassim Condé.

Pendant ce temps, l’écosystème l’environnement de Siguiri se meurt chaque jour, celui de Doko en particulier. Entre autres conséquences, la raréfaction de la pluie, la pollution de l’air, de l’eau, la disparition progressive des rivières et marigot. De quoi accélérer le réchauffement climatique dans une préfecture de plus en plus aculée par la canicule.

A LIRE =>  Concertation Nationales : Arrivée au palais du peuple, des représentants des coordinations régionales du pays.

À Doko derrières plusieurs sociétés semi-industrielles en course dans les mines se cacheraient de hauts dignitaires du pays.

Moussa Gberedou Condé correspondant régional :+224624047979

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks