orange guinee guicopres uba guinee votre
Abdoulaye Sow, secrétaire général de syndicale de l’Union Syndicale de Travailleurs de Guinée (l’USTG)
Abdoulaye Sow, secrétaire général de syndicale de l’Union Syndicale de Travailleurs de Guinée (l’USTG)

Bicéphalisme au sein de l’USTG : Abdoulaye Sow jubile après sa victoire judiciaire

La crise de leadership au sein de la centrale syndicale de l’Union Syndicale de Travailleurs de Guinée (l’USTG) est loin de terminer. Ce vendredi 1er mars 2019, l’équipe d’Abdoulaye Sow a animé un point de presse au siège de ladite centrale pour communiquer sur le litige qui l’oppose avec le camp d’Abdoulaye Camara.

Selon le « camarade » Sow, ils ont appelé les médias pour apporter des informations sur le litige qui a opposé la centrale syndicale l’USTG aux décident qui sont partis faire un « soit disant » congrès à Mamou et qui pour eux tous ont estimé qu’ils sont plus légitime que la centrale syndicale. Ils sont partis en justice, porter plainte pour qu’ils soient seuls reconnus en tant que USTG et qu’ils puissent venir les déloger au siège.

« Parce qu’ils ont estimé que la justice, c’est de la pagaille. La justice ce n’est pas de la pagaille, la justice se fonde sur des bases objectives, sur des preuves et vous comprendrez que c’est sont des personnes qui ont violé notre règlementation, c’est-à-dire tous les textes qui régissent notre institution. Nous sommes 26 membres, il y a eu 11 qui se sont désolidarisés pour aller faire un congrès au mépris des textes, au mépris de l’aval du secrétaire général sortant. Donc la justice a examiné le dossier sur des bases rationnelles, ils ont été déboutés de leur prétention », a-t-il déclaré.

Poursuivant, il a tenu à faire comprendre qu’en ce moment, la seule centrale syndicale existante, c’est l’USTG où il est secrétaire général. Pour lui, aujourd’hui, il n’y a plus deux l’USTG comme certains le prétendent. « il y a qu’une seule USTG qui a fait son congrès les 19, 20 et 21 novembre 2018 au Palais du peuple, au vu et au su de tous les Guinéens », a tranché Abdoulaye Sow avant d’inviter les gens de cesser de dire qu’il y a dichotomie au niveau de l’USTG. « Il n’y a pas de bicéphalisme à l’USTG. L’USTG est celle qui était dirigée par Lui Bemba Soumah, devenu président de l’USTG dont le secrétaire général est moi-même ».

A cette occasion, il a invité la presse de considérer désormais une seule et unique USTG qui a son siège au banc bleu à Boulbinet et qui est dirigée par lui-même en personne, Sow Abdoulaye.

Sur la question si son équipe est prête à tendre la main à l’autre camp dirigé par Abdoulaye Camara, le syndicaliste a souligné : « nous sommes une centrale responsable. Nous sommes mis par une volonté, celle de fédérer le mouvement syndical guinéen. Nous tendons la main à toutes les centrales, ceux qui veulent travailler avec nous pour qu’on soit fort à l’image du mouvement syndical de 2006, 2007 et 2008 en République de Guinée, donc nous sommes favorables à la construction d’un syndicat fort en République de Guinée, nous tendons la main à tout le monde ».

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 7 52 34

628 65 35 76

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »