C’est à Sackôdou que la SAG est en train de faire son nouveau site d’exploitation.
Dans cette localité, la société s’est entenduee avec les populations de Sackôdou que si une plantation d’acajou tombe dans leur zone ciblée alors il faut passer à la mesure et donner le prix.

Donc elle a commencé au prime abord avec Sackôdou Saraya, et maintenant ça restait Foulata maintenant pour mesurer leurs plantations.

Jeudi, 10 mai 2018, c’était le jour fixé par la SAG , quand l’équipe chargée aux mesures à la SAG s’est présentée sur le terrain avec les jeunes et propriétaires des plantations de Foulata, brusquement, les jeunes de Saraya sont venus violemment arrêter le travail, soit disant que cette partie appartient à Saraya.

C’est zone qui a été réservée par leur arrière grands parents, Donc ne touchez pas, et immédiatement vous devez quitter. Ce qui n’a pas plu aux jeunes de Foulata.
Soudain les jets de pierres ont commencé, et l’équipe de mesure s’est cherchée.
Informé de cette nouvelle, le Sous-préfet de Maleyah a déployé une équipe de gendarmes pour aller intervenir.

Après avoir calmé le problème, le sous-préfet de Maleyah Souleymane Camara a parlé au nom de ses chefs hiérarchiques que les sages de ces deux villages vont se rencontrer rapidement pour trancher en designant le véritable propriétaire pour que la SAG continue son travail.

Pour le moment le calme est là et la résolution est d’abord au niveau des sages juste dans 3 jours.

Mamadou Hawa keita correspondant régional d’aminata.com en Haute Guinée
Tel:00224 623547816

PARTAGER