les  populations  de  Lelouma  ont  vécu  une  grosse  frayeur ces  dernières  48  heures. En  effet  une  60  de  personnes  dont  l’âge  varie  entre  5  ans et  la  vingtaine  ont  été  pris  d’une  violente  secousse  de  diarrhées  et  de  vomissements pour  cause  d’intoxication  alimentaire .

Le  personnel de  l’hôpital  préfectoral  de  Lelouma  était  si  débordé  qu’il  a  fallu  que  la  hiérarchie  au  niveau  régional  dépêche  des  renforts   du  commando  ERARE basé  à  Labé pour  aider  à  la  prise  en  charge  des  malades .

Les  cas  sont de  plusieurs  niveaux  avec  un  mal  plus  ou  moins  grands  chez  les  sujets.

Tous  les  cas  répertoriés sont  localisés dans  la  commune  urbaine  de  Lelouma  et  précisément dans  5  secteurs  que  sont : Thiagné avec  trente  personnes  touchées, Ley  Saré  19  personnes, Hore  Fomon7  personnes, Kabita un  cas  unique et  Pore  Goby  avec 3  cas.

Du diagnostic  effectué  jusque  là 60% des  personnes  touchés  ont  plus  de  15 ans et  aux  dernières  nouvelles  tous  les  cas  pris  en  charge connaissaient une  nette  amélioration.

Pour  rappel  la  consommation  d’un  repas  collectif  composé  de  lait  caillé  et  de  riz  au  gras  est  la  cause  de  cette  intoxication  que  beaucoup  avait  craint  être  une  résurgence  du  virus  Ebola.

                                                                                                            Ousmane  Koumanthio Tounkara            

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here