Ismaël Bangoura est revenu à Nantes cette saison, où plus personne ne l’attend vraiment. A l’origine de l’interdiction de recrutement contestée par le FCN, l’ancien buteur du Dynamo Kiev prend son mal en patience.

Ismaël Bangoura a apporté plus de problèmes que de solutions au FC Nantes. Recruté en janvier 2012, l’attaquant guinéen est en effet à l’origine de l’interdiction de recrutement délivrée par la FIFA et contestée par Nantes.

Rappelez-vous, en janvier 2012, Nantes pense réaliser un gros coup en recrutant l’ancien Rennais Ismaël Bangoura, dont le contrat a été résilié à Al-Nasr. C’est du moins l’histoire qui est vendue à l’époque. Le club émirati a contesté la version auprès de la FIFA et a été entendue. En attendant que l’histoire soit définitivement réglée par le tribunal fédéral de Lausanne, Nantes a toujours sur les bras un attaquant qui n’a pas prouvé grand-chose.

Auteur de seulement 2 buts en Ligue 2, Bangoura a été par la suite prêté à Umm Salal avant de revenir l’été dernier. Sans que cela n’émeuve l’entraîneur Michel Der Zakarian, qui a expliqué à l’attaquant de 28 ans, qu’il ne comptait plus sur lui. « C’était difficile parce qu’on ne m’avait jamais dit ça. Mais je n’ai rien lâché parce que c’est mon métier. Le foot, c’est dans la tête », a réagi Bangoura dans les colonnes de L’Équipe.

Le voilà aujourd’hui qui s’entraîne avec les pros, mais qui va jouer chaque week-end avec la CFA. Sous contrat jusqu’en juin prochain, Bangoura n’a pas vraiment le choix. « Je ne pense pas que l’affaire me pénalise, ça aurait pu arriver à n’importe qui. Le coach choisit et je travaille aussi pour moi. Je n’ai rien à prouver, je ne suis pas un petit joueur non plus. Ce n’est pas comme si je débutais ». Lui qui a connu la Ligue des Champions avec le Dynamo Kiev se retrouve aujourd’hui à écumer les terrains champêtres de l’Hexagone. Aura-t-il à nouveau sa chance à Nantes ?

Idrissa Somparé pour Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here