Rate this post

Le domicile du président de la CESPI de Fougou, à 40 kilomètre du chef s de lieu de Mali a été mis à sac ce mardi matin, la victime du nom de Mamadou Lamarana Souaré, vétérinaire est accusée d’avoir recruté de personnes inconscientes qui ont fait un mauvais travail dans six sur les neuf bureaux de vote que compte la sous-préfecture.

La colère des citoyens de Fougou a éclaté quand ils ont appris que la commission préfectorale de centralisation casino online fun (CESPI)  n’a enregistré que trois bureaux de vote jugés dont les procès-verbaux ont été jugés irréprochables et décidé de recaler les 6 pour réexamen. La Fossel qui est intervenue pour restaurer l’ordre à Fougou a ramené le président de la CESPI  de Fougou. Selon les informations des premières mains recueillies dans les couloirs de la gendarmerie, le sieur Mamadou Lamarana Souaré aurait déclaré sur procès-verbal avoir pu identifier les agresseurs.

Affaire à suivre.

 

Idrissa Sampiring Diallo pour Aminata.com

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here