orange guinee guicopres uba guinee votre

Guinée: le ministère de l’unité nationale et de la citoyenneté et le PNUD s’activent dans la prévention de conflits en période électorale

Le ministère guinéen en charge de la citoyenneté et de l’unité nationale en partenariat avec le programme des nations unies pour le développement(PNUD) a lancé ce jeudi 27 août 2020 à la mairie de Matam, le projet d’appui à la participation des jeunes à la prévention des conflits en période électorale et de la pérennisation des synergies locales des acteurs de paix.

Selon les organisateurs, c’est pour minimiser les risques de violences en période électorale que le projet envisage de réaliser les activités de haute intensité de main d’oeuvre (HIMO) en faveur des jeunes dans les cinq communes de la capitale. Cette action vise 500 jeunes (hommes et femmes à risque), qui réaliseront des activités de curage de caniveaux, de nettoyage de lieux publics, de viabilisation des quartiers et ces actions seront suivies de formations sur la citoyenneté, le processus électoral, le rôle et la responsabilité des jeunes en période électorale.

L’objectif selon eux, c’est d’autonomiser  et outiller ces jeunes pour les transformer en jeunes acteurs de la paix  ceci en collaboration avec les autorités communales et locales.

 Initié par le programme des nations unies pour le développement en collaboration avec Search for Common Ground, cette activité est financée par le fond de consolidation de la paix.

Dans son exposé, Koné Noel Emeri, expert  national, prévention des conflits, insertion socio-économique des jeunes au programme des nations unies pour le développement a dit que le projet est parti des constats selon lesquels dans les périodes électorales on assiste à des violences qui affectent souvent les jeunes qui sont généralement victimes ou parfois même des acteurs des violences.

 

Aux dires de cet expert, ce projet a trois objectifs fondamentaux: Identifier les activités HIMO pour permettre aux jeunes qui sont souvent victimes et parfois acteurs de violence de devenir des véritables acteurs de paix à travers des activités HIMO qu’on va réaliser à leur intention et puis on va les former à la citoyenneté. Le second objectif est qu’il y a des synergies qui participent à la prévention des conflits au niveau de la région forestière qui vont être redynamisées à travers un renforcement de capacité institutionnelle et opérationnelle pour leur permettre à cette période électorale d’être à l’avant-garde de tous les conflits potentiels qui peuvent émerger au niveau de la région forestière. Le troisième objectif est l’opérationnalisation de l’architecture nationale de paix. Il y a beaucoup d’organisations qui évoluent de façon disparate dans le cadre de la consolidation de la paix. Ce projet entend fédérer les efforts de ces différentes organisations et structures pour qu’ensemble trouver  une architecture nationale qui va être pilotée et gérée par le ministère de la Citoyenneté et de l’Unité nationale.

 

De son côté, N’Famara Jean Petit Camara secrétaire général du ministère de la citoyenneté et de l’Unité nationale a demandé aux jeunes qui participeront à ces activités de s’y mettre car ce projet cible uniquement les jeunes et que leur implication les induit à un changement de comportement.

La cérémonie a connu la présence de Seydouba Sacko maire de Matam qui a promis de soutenir le projet avec tout le conseil communal.

 

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »