A LA UNESanté

Labé_ Vers une féminisation du VIH: 1830 personnes régulièrement suivies dont 1300 femmes

L’humanité célèbre ce jeudi la journée mondiale de lutte contre le sida, maladie vénérienne dont le nombre de victimes est innombrable aux 4 coins du monde.

À Labé, un centre de prise en charge existe depuis le mois de juillet 2005 et a assuré le suivi de plus de 4000 personnes.

Selon docteur Aissatou Sadio Sow 1830 malades sont constamment suivis dont 59 enfants et 1300 femmes.

Constat qui la pousse à parler d’une féminisation de l’infection au plan local notamment.
Certains malades entament leur traitement et disparaissent sans crier gare face à cette situation, un mécanisme est mis en place pour pister les préposés indique la spécialiste.

Pour compléter l’état des lieux de la maladie qui continue de frapper même si d’autres infections comme: Le Covid 19, Ébola ou le paludisme lui ont ravi la vedette ces dernières années, Dr Aissatou Sow indique que pas une rupture ne vient obscurcir le ciel de l’approvisionnement en intrants. Les réactifs nécessaires au dépistage ne manquent pas et encore moins les ARV.

Tkillah Tounkara

A LIRE =>  Labé_ Patrimoine culturel presqu’oublié, le djidoundoun refait surface dans les cérémonies
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »