Ces dernières semaines, les manifestations politiques et scolaires perturbent Conakry, précisément sur l’axe Hamdalaye, Bambeto, Cosa, Sonfonia etc. Ce lundi matin, des jeunes sont sortis barricader la route au niveau de Koloma marché. Cette situation paralyse la circulation de tout engin, des chauffeurs qui empêtrent cette route sont obligés de rebrousser chemin pour éviter de se faire attaquer par ces jeunes manifestants.

Très décidés, ces jeunes n’ont pas peur malgré la présence des forces de l’ordre qui sont là pour les contrer.  De passage sur ces lieux, un citoyen nous a indiqué au téléphone que les manifestants et des agents de la police CMIS s’affrontent à tout moment là-bas aujourd’hui, « quelques minutes après ça se calment. Après les manifestants reviennent pour jeter des cailloux aux policiers. Les forces de l’ordre aussi à leur tour les chassent dans les quartiers en les jetant de gaz lacrymogène. Toute la route est bloquée, aucune voiture ne circule », nous a-t-il témoigné.

Il faut signaler que cette semaine aussi semble être perturbée, car il y a l’opposition républicaine qui a projeté une série de manifestations entre mercredi et jeudi. Sur la crise éducative, une rencontre à huit clos est prévue ce lundi à l’hémicycle entre le gouvernement et le SLECG. Se réfèrent de la dernière déclaration du secrétaire général du SLECG, Aboubacar Soumah, un espoir de sorti de crise est possible après cette tête à tête.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34