A LA UNENouvelles des Regions

Labé_ Les communes rurales et urbaines à l’épreuve du gel des fonds communaux

Depuis le putsch du 5 septembre 2021, les 344 communes de la république de Guinée sont enlisées dans l’impossibilité de réaliser leurs activités prévisionnelles faute de finances disponibles.

Abdoulaye Jardin Diallo,le maire de Popodara a pour sa part trouvé un moins pour faire bouger certaines priorités en attendant que les fonds communaux soient dégelés :

« Malheureusement avec le gel des comptes les travaux sont arrêtés, nous avons des soucis puisqu’il faut payer es gens là, nos passons par des dettes pour pouvoir gérer ces situations là en attendant… »

Ce gel  laisse un impact significatif sur la commune rurale de Diari située à 45 km du chef lieu préfectoral Labé, où, le maire El hadj Mamadou regrette que sa priorité qui visait le reprofilage d’une route qui relie sa localité aux autres préfectures n’ait p se tenir faute d’argent signalant que plus de  80 millions de francs guinéens appartenant à la commune dorment dans le froid des caves de la BCRG.

Revenant à la charge, Abdoulaye Jardin Diallo indique que pour l’heure la priorité de son équipe telle que défini dans le PAI est de sauver de la disparition les étangs piscicoles situés  dans sa commune.

À l’aveu, tous les maires rencontrés portent le poids du gel des fonds communaux, chose qui paralyse l’exécution des actions planifiées dans leur PAI ou plombe le paiement du salaire des contractuels communaux.

A LIRE =>  Labé_ À la rencontre des ressortissants sénégalais au compte du 4 Avril, fête nationale 

Pour rappel, c’est le même schéma qu’il prévaut à Labé où les contractuels ont fait 6mois sans traitement.

Tkillah  Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »