A LA UNENouvelles des Regions

Labé_ Le centre de santé de Ley Saré dans le collimateur de ses stagiaires

Des stagiaires permanentes du centre de santé de Ley Saré ont amorcé un mouvement pour exprimer leur colère par rapport à un fait d’injustice les touchant, lundi 7 février 2022.

En effet, après 6 ans de stage pour les plus anciennes et un peu  moins pour les autres, toute opportunité de contracter avec l’état devrait les concerner sauf que la chose leur a filé sous le nez sans autre forme de procès et mieux encore ce sont des personnes extérieures  au centre de santé ou travaillant ailleurs qui ont été choisies au détriment des stagiaires de la boite qui n’en ont été informées que tardivement alors que les listes avaient été constituées.

Naturellement déçues par la démarche, les jeunes dames ont demandé des comptes au nouveau chef de centre Docteur Kader qui a décliné sa responsabilité au motif que le choix a été opéré par sa prédécesseur Syline Bandian mise à la retraite, cette dernière non plus n’a pas échappé aux questions de ‘’ses protégées’’ mais elle a produit la même réponse négative.

Autre personne impliquée dans ce pot-aux-roses, Fatoumata Diallo, indexée comme la titulaire de la CPN du centre de santé de Ley Saré, jointe au téléphone, la bonne dame a commencé par nier le pote qui lui est prêté estimant avoir des supérieurs mais pas sans nier une quelconque implication dans cette démarche bancale affectant des collaboratrices.

A LIRE =>  60e assemblée générale annuelle de UBA: Elumelu réitère son engagement à dépasser la trajectoire de croissance et à créer de la valeur pour les actionnaires

N’ayant presque plus que les yeux pour pleurer leur malheur, ce collectif en appelle aux autorités de la santé qu’il exhorte à examiner de près la liste pour extirper  les intrus au profit  de ceux qui font au quotidien le sacrifice et qui ne vivent que pour les éventuelles opportunités qui peuvent se dessiner.

Tkillah Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »