A LA UNEPolitique

Ibrahim Diallo au Colonel Doumbouya: « …s’il a nommé qui il veut au CNT, c’est qu’il est prêt à assumer les conséquences»

Le Front National pour la Défense de la Constitution ( FNDC) ne semble toujours pas digérer son échec fatal, quant à sa non représentation au CNT. Invité ce mardi, 08 février 2022 dans l’émission des « Grandes Gueules », Ibrahim Diallo, le chargé aux opérations a dit toute l’amertume des membres du front avant de lancer ce message fort au Président de la transition.

La composition du CNT n’en finit toujours pas de faire taire les débats au sein de la vie sociopolitique guinéenne. Contactés pourtant avant la désignation des membres, le FNDC a fini avec zéro membre, même s’il espérait prendre la tête de cet organe transitoire et avec au moins 10 représentants.

«Nous avons été reçus au plus haut niveau pour nous demander qu’en quoi nous seront utiles pour les prochains organes de la transition. Nous avons parlé du CNT mais occupé la tête et avoir 10 membres. Ceux qui nous ont reçu ont promis de nous revenir mais très malheureusement. Après donc ce décret de nomination des membres, nous avons pris acte. Car, le Président a le pouvoir de décret et de nommer qui il veut. S’il a nommer qui il veut, c’est qu’il est prêt à assumer également les conséquences de cette nomination », a lancé cet acteur clé du front. 

A LIRE =>  Mise en place d'un cadre de concertation: «le but est de nettoyer la maison et la véranda avant d'aller aux élections», selon Bogola HABA

Sur le choix de Dr Dansa Kourouma comme président, Ibrahim Diallo a laissé entendre qu’il était de ceux-là qui proposeraient au CNRD de voir ailleurs.

Prince Koundouno

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »