A LA UNENouvelles des Regions

Labé_ Cérémonie de souvenir en l’honneur d’Alfa Yaya, héros national

Les kalidouyankes de Labé, descendance de Karamoko Alfa fondateur de la ville et dont Alfa Yaya Diallo est le descendant célèbrent le héros national.

Le jeudi 15 septembre 2022, une conference de presse s’est tenue au siège de la fondation Karamoko Alfa mo Labé où des éminences grises comme le Pr Abdoul Goudoussi Diallo ou El hadj Ibrahima Sampiring Diallo ont partagé des nôtres d’histoire avec l’assistance.

Doyen Goudoussy Diallo a rappelé que la naissance du héros national a eu lieu en 1850 à Kaadé dans le Foulamori actuelle préfecture de Gaoual, élevé par sa famille maternelle ce n’est qu’à l’âge de 15 ans qu’il est rentré chez son père en vue d’apprendre le pular.
Les exploits militaires le feront vite distinguer au point où il devient Modi Yaya chef de Kaadé et cette promotion lui ouvrira les portes du rêve: Le diwal de Labé comme avant lui son père.
Il va vite asseoir son influence vers 1892 avec l’avènement de son ami Bokar Biro sur le trône du Foutah.

La générosité d’Alfa Yaya lui donnera une renommée encore plus grande et étendra son influence vers le Rio Nunez.

Pour l’ancien maire de Labé, El hadj Ibrahima Sampiring Diallo Alfa Yaya s’est illustré dans la conservation de l’unité du Foutah, dans la défense de l’étendard de l’Islam et dans le renfort de Timbo chaque fois que le pouvoir était menacé.

A LIRE =>  Mandiana: un véhicule militaire en patrouille termine sa course dans un fleuve et fait un mort 

Son double exil d’abord au Danhomey puis à Nouadhibou en Mauritanie où il mourut en 1912 était selon le vieux maire une preuve qu’Alfa Yaya avait été farouche dans sa résistance contre les colons français et combien il leur faisait peur.

Pour l’ancien maire de Labé, la défaite des résistants guinéens était simplement due à la difference des armes utilisées.

L’Etat guinéen a rapatrié ses restes de la Mauritanie où il est décédé en exil loin des siens sans compter que son nom a été donné au plus grand camp militaire du pays et que son portrait couvrait le billet rouge de 50 sylis.

Alfa Yaya Diallo, roi de Labé, résistant à la pénétration coloniale

Alfa Yaya Diallo ou Alfa Yaya Kaade était le fils d’Alfa Ibrahim Diallo chef du diwal de Labé et commandant des troupes du Foutah et de Koumanthio Wali Sané princesse du Ngabou et fille du redoutable roi à la lance ignée capturée à la chute de Kansala.
Il faut noter que ce vendredi, la famille organise une cérémonie de lecture du Coran en la mémoire du 26 ème et dernier roi de Labé.

Tkillah Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »